CINEMA: Bruce Lee ‘a bu trop d’eau et en est mort,’ selon les médecins

La légende du kung-fu Bruce Lee, près de 50 ans après sa mort, est peut-être mort d’avoir bu trop d’eau, dis­ent les médecins.

La plus grande star des arts mar­ti­aux hol­ly­woo­d­i­ens est morte à l’été 1973, à l’âge de 32 ans, à Hong Kong.

Une autop­sie à l’époque a mon­tré que Bruce est mort d’un gon­fle­ment du cerveau, et les médecins lui reprochaient de pren­dre des analgésiques.

Sa mort pré­maturée a déclenché des rumeurs selon lesquelles il avait été tué par un gang chi­nois, empoi­son­né par son amant jaloux, ou vic­time d’une malé­dic­tion. Il y a aus­si une théorie qu’il est mort d’un coup de chaleur.

Les chercheurs ont exam­iné les preuves pour déter­min­er que Bruce est prob­a­ble­ment mort d’hyponatrémie.

En d’autres ter­mes, l’incapacité des reins à expulser l’excès d’eau a tué Bruce Lee, a écrit une équipe d’experts dans le Jour­nal of Clin­i­cal Kidneys.

Hypona­trémie sig­ni­fie des niveaux anor­male­ment bas de sodi­um dans le sang, qui est néces­saire pour l’équilibre des fluides.

Un déséquili­bre fait gon­fler les cel­lules du corps, y com­pris celles du cerveau.

Dans l’étude, Bruce présen­tait de nom­breux fac­teurs de risque d’hyponatrémie, notam­ment la con­som­ma­tion de beau­coup de liq­uides, la con­som­ma­tion de cannabis qui aug­men­tait sa soif et la con­som­ma­tion de médica­ments d’ordonnance et d’alcool. Il est indiqué que d’autres fac­teurs ont réduit

Sa femme Lin­da a révélé que Bruce avait suivi un régime à base de liq­uide de carotte et de jus de pomme dans les jours précé­dant sa mort.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*