Carton rose pour commotion cérébrale suspectée à la Copa America

Carton rose pour commotion cérébrale suspectée à la Copa America
Please fol­low and like us:
Pin Share

Les arbi­tres de la CONMEBOL, l’in­stance dirigeante du foot­ball sud-améri­cain, utilis­eront un nou­veau “car­ton rose” lors de la prochaine Copa Amer­i­ca qui se déroulera aux États-Unis. Ce car­ton rose sig­nalera un poten­tiel choc à la tête, per­me­t­tant aux équipes d’ef­fectuer un rem­place­ment supplémentaire.

Dans le cadre de ce nou­veau sys­tème, l’ar­bi­tre cen­tral ou le qua­trième arbi­tre devra informer les équipes d’une sus­pi­cion de com­mo­tion cérébrale en bran­dis­sant le car­ton rose. Une fois le rem­place­ment pour com­mo­tion effec­tué, l’équipe adverse béné­ficiera égale­ment d’un rem­place­ment supplémentaire.

L’in­tro­duc­tion du car­ton rose fait suite à la pres­sion crois­sante exer­cée sur les instances dirigeantes du foot­ball pour ren­forcer les règles rel­a­tives aux blessures à la tête et aux com­mo­tions cérébrales. 

L’In­ter­na­tion­al Foot­ball Asso­ci­a­tion Board (IFAB) a approu­vé en mars dernier les rem­place­ments per­ma­nents pour com­mo­tion cérébrale, cette nou­velle règle entrant offi­cielle­ment en vigueur le 1er juil­let. Cepen­dant, l’I­FAB s’est jusqu’à présent opposé à l’in­tro­duc­tion de rem­place­ments tem­po­raires pour com­mo­tion cérébrale.

Le car­ton rose est la dernière nou­veauté ajoutée au sys­tème exis­tant de car­tons jaunes et rouges, des car­tons blancs étant égale­ment util­isés en de rares occa­sions pour met­tre en avant les gestes sportifs et le fair-play.

Le tournoi de la Copa Amer­i­ca, qui réu­nit 16 équipes, se déroulera aux États-Unis du 20 juin au 14 juil­let. La nou­velle règle du car­ton rose sera en vigueur tout au long de la com­péti­tion, les organ­isa­teurs accor­dant la pri­or­ité à la sécu­rité et au bien-être des joueurs.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*