FOOTBALL: Cristiano Ronaldo dit à Manchester United qu’il n’arrêtera pas les interviews explosives

Cris­tiano Ronal­do a juré de “par­ler quand il le veut” alors qu’une action en jus­tice de Man­ches­ter Unit­ed se profile.

La star por­tu­gaise a choqué le monde la semaine dernière en révélant ce qui s’est passé à Old Traf­ford dans une inter­view explo­sive avec Piers Mor­gan sur TalkTV.

Man­ches­ter Unit­ed pré­pare une action en jus­tice pour met­tre fin à son con­trat de 16 mil­lions de livres sterling.

Mais lors d’une con­férence de presse avant la Coupe du monde du Qatar, Ronal­do a mon­tré une atti­tude de défi : “Je suis inqui­et si je dois prou­ver quelque chose à 37 ans et 8 mois.”

“C’est une sur­prise pour moi, compte tenu de ce que j’ai déjà fait et gag­né dans ma car­rière”, a‑t-il déclaré.

“Bien sûr, chaque année, je dois prou­ver qui je suis et tout le monde a une opin­ion sur moi.

“Pour moi, le tim­ing est pri­mor­dial. C’est facile d’écrire une opin­ion sur moi et ce n’est sou­vent ni vrai ni faux, mais mes moments sont les miens et je n’ai pas à penser à quelqu’un d’autre.” Il est.

“Même si quelque chose comme ça se pro­duit, cela n’af­fectera pas ce que veut l’équipe nationale japon­aise”, a‑t-il déclaré. Tous les joueurs et le staff savent qui je suis et ce que je pense.

“Ils me con­nais­sent depuis que j’ai 11 ans, donc ils ne seront pas influ­encés par ce que les gens dis­ent ou écrivent sur moi.”

Ronal­do a accusé Man Unit­ed de lui “man­quer de respect” lors d’une con­ver­sa­tion franche avec Morgan.

Les patrons des Red Dev­ils sont furieux que le n ° 7 les ait cri­tiqués à la télévision.

Sun­Sport a révélé en exclu­siv­ité la semaine dernière que le club souhaitait met­tre fin à son contrat.

Une déc­la­ra­tion du club a con­fir­mé plus tard que ses actions avaient été ini­tiées à la suite de cette interview.

Unit­ed aurait dit à Ronal­do de ne pas retourn­er à Car­ring­ton à son retour de la Coupe du monde.

On sait égale­ment que le club a engagé une procé­dure judi­ci­aire pour résili­er le con­trat de 500 000 £ par semaine de Ronal­do sans pay­er un sou des 16 mil­lions de £ qu’il aurait gag­nés jusqu’à l’ex­pi­ra­tion de son con­trat fin juin.

Il a égale­ment par­lé aux médias d’une ambiance décidé­ment mal­adroite avec Bruno Fer­nan­des et Joao Can­ce­lo, arrivés au camp d’en­traîne­ment au Por­tu­gal la semaine dernière.

Et il a ajouté : “Dans ces phas­es finales, il y a tou­jours de la polémique. Celui avec Bruno Fer­nan­des sem­ble avoir été un échec pour vous aus­si. Il y a beau­coup d’échecs.

“Je plaisan­tais parce que j’ai une bonne rela­tion avec Bruno.

Le prob­lème est que tout ce qui tourne autour de Ronal­do est tou­jours controversé.

Quand son avion est arrivé en retard, il a dit : « Tu es venu en bateau ? Je plaisan­tais, mais ça s’est trans­for­mé en tempête.

“La même chose est arrivée à João Can­ce­lo à l’en­traîne­ment l’autre jour. Il était un peu boulever­sé après un défi dif­fi­cile de Felix, alors je l’ai attrapé par le col et je l’ai soulevé et j’ai dit” allez mec “. Je l’étais.

“Le prob­lème est que tout ce qui entoure Ronal­do est tou­jours controversé.

“Mais l’am­biance dans l’équipe est géniale, tout va bien, nous sommes tous unis physique­ment et mentalement.

“Alors, quand le prochain joueur vient aux con­férences de presse, ne posez pas tou­jours des ques­tions sur Cristiano.

Enten­dre par­ler de la “Coupe du Monde”. Le cas de Cris­tiano est résolu. C’est ennuyeux d’en­ten­dre par­ler de Cristiano.

“Par exem­ple, si vous me posez des ques­tions sur Rafa, je ne répondrai pas parce que c’est fini.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*