Eminem: Sobriété et freestyle, un combat de rappeur!

Eminem: Sobriété et freestyle, un combat de rappeur!
Please fol­low and like us:
Pin Share

Eminem a dû car­ré­ment réap­pren­dre à rap­per après une over­dose de drogue qui a lais­sé son man­ag­er inqui­et face à des “séquelles per­ma­nentes”. Le rappeur aux 15 Gram­my Awards s’est con­fié sur les suites de cette over­dose dans le pod­cast “Paul Pod”, ani­mé par son man­ag­er de tou­jours, Paul Rosenberg.

C’é­tait en 2007 qu’Em a acci­den­telle­ment pris trop de méthadone. Mais ce n’est qu’en avril 2008 qu’il est devenu sobre et a écrit “Relapse” au début de son sevrage (avant sa sor­tie en 2009). 

Rosen­berg a expliqué com­ment les médecins ont dû “sta­bilis­er” Eminem, de son vrai nom Mar­shall Math­ers, avec “quelques médica­ments”. Il a bal­ancé : “Donc, t’ap­pre­nais lit­térale­ment à rap­per à nou­veau, n’est-ce pas ? 

Parce que c’est la pre­mière fois, sans doute, que tu créais sans sub­stances depuis des années. C’est une expéri­ence com­plète­ment différente.”

Eminem a car­ré­ment dû redé­mar­rer son flow ! Il a racon­té à XXL son com­bat con­tre la dépen­dance aux anti­douleurs, avouant qu’il pre­nait régulière­ment du Vicodin et du Val­i­um, avant de pass­er à l’Am­bi­en. Il se sou­vient d’avoir dû réap­pren­dre à rapper. 

Enreg­istr­er son album post-over­dose était une pre­mière pour Eminem. Il a con­fié à Rosen­berg : “Je me sou­viens quand j’ai arrêté et que toute la merde était sor­tie de mon sys­tème, j’é­tais super con­tent et tout était nou­veau à nouveau.” 

“Relapse” a été le pre­mier album où il s’est vrai­ment amusé en enreg­is­trant depuis longtemps. “C’é­tait comme si je redé­cou­vrais le plaisir de la musique et que je réap­pre­nais à rapper.”

Cette année, Eminem fête ses 16 ans de sobriété ! Depuis, il a sor­ti six albums, et un sep­tième, “The Death of Slim Shady (Coup de Grâce)”, est prévu pour cet été. Sur le pod­cast, il a expliqué qu’il avait fal­lu “beau­coup de temps” à son cerveau pour se remet­tre à fonc­tion­ner correctement. 

Eminem a demandé à son man­ag­er : “Tu n’avais pas demandé aux médecins quand j’ai recom­mencé à rap­per si j’avais des lésions cérébrales ?” Rosen­berg a répon­du : “Ouais. Je craig­nais des séquelles per­ma­nentes. Oui, j’é­tais inqui­et, c’est sûr.”

Peu après le début de son sevrage, une chan­son inédite d’Em­inem inti­t­ulée “Detroit Bas­ket­ball” a fuité et a semé le trou­ble car elle n’é­tait “pas ter­ri­ble” selon Rosen­berg. Le rappeur a répon­du que c’é­tait une péri­ode ” bizarre ” de sa vie. 

Il a dit : “Quand mon cerveau a recom­mencé à tourn­er, j’ai com­mencé à me relire en me dis­ant ‘Attends, c’est pas bon’. Si tu te sou­viens, je ne sais pas quelle ver­sion a fuité, mais il y avait genre 20 ver­sions de ce truc.”

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*