NEWS: Corée du Nord
CAPRICES DE LEADER
Kim Jong-Un condamne des jardiniers à des travaux forcés pour des fleurs qui n’ont pas fleuri.

Kim Jong-un aurait envoyé un groupe de jar­diniers dans des camps de tra­vail parce que leurs fleurs n’ont pas fleuri à temps.

Le dic­ta­teur nord-coréen aurait pris la déci­sion après avoir été infor­mé que les bégo­nias “Kimjongilia” — une fleur nom­mée d’après son défunt père Kim Jong-il — ne seraient pas prêts à mar­quer l’an­niver­saire de l’an­cien dirigeant.

Les fleurs devaient être au cen­tre d’une grande célébra­tion le 16 févri­er, con­nue sous le nom de Jour de l’é­toile brillante.

Selon des infor­ma­tions, un homme dans la cinquan­taine du comté de Sam­su — iden­ti­fié comme Han — était le directeur d’une serre qui cul­tive des Kim­il­sun­gias et des Kimjongilias, et a été con­damné à six mois dans un camp de travail.

Les Kimjongilias, égale­ment con­nues sous le nom de “fleur immortelle”, ont été créées par le botaniste japon­ais Kamo Mototeru pour mar­quer l’an­niver­saire de Jong-il en 1988.

Cepen­dant, depuis son décès en 2011, la fleur a pris beau­coup plus d’importance.

Le mois dernier, Han a reçu l’or­dre de s’as­sur­er que les fleurs étaient prêtes pour une grande expo­si­tion pour mar­quer à la fois le Jour du soleil (un jour pour mar­quer l’an­niver­saire du fon­da­teur nord-coréen Kim Il-sung) et le Jour de l’é­toile brillante.

Afin de s’as­sur­er que les fleurs spé­ciales poussent cor­recte­ment, la tem­péra­ture et l’hu­mid­ité de la serre doivent être sur­veil­lées attentivement.

Cepen­dant, en rai­son d’un manque de bois de chauffage, cela n’a pas été pos­si­ble et ils n’ont pas fleuri à temps, et les jar­diniers ont ensuite été accusés de nég­liger les fleurs et punis.

Une source a déclaré au Dai­ly NK News : “L’ac­tiv­ité économique a forte­ment dimin­ué en rai­son du ren­force­ment des mesures d’ur­gence de lutte con­tre les mal­adies du pays, ce qui a con­duit à la nég­li­gence de nom­breuses ser­res de Kimilsungia-Kimjongilia.

“Mais main­tenant, ils dis­ent soudaine­ment que les fleurs de Kimjongilia doivent être cul­tivées à temps pour l’événe­ment, alors com­ment Han est-il cen­sé les faire pousser?”

La source a pour­suivi : « D’autres employés ont été sanctionnés.

“Une fleuriste du nom de Kim [dans la quar­an­taine] était appelée chaque jour au comité du par­ti du comté pour ren­dre compte de l’é­tat des fleurs et rédi­ger des rap­ports d’autocritique.”

Un homme con­nu sous le nom de Choi, respon­s­able des chaudières des ser­res, a égale­ment été con­damné à trois mois dans les camps de tra­vail pour ne pas avoir “réglé cor­recte­ment la température”.

Les dif­fi­cultés de cul­ture des Kim­il­sun­gias et des Kimjongilias ne sont pas nou­velles et elles sont donc sou­vent importées de Chine.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*