NEWS: Italie
MOUVEMENTS CLANDESTINS
près de 600 migrants et un mort retrouvés au large de la Calabre.

Les 573 réfugiés et migrants ont été retrou­vés dans la nuit à bord de “deux bateaux de pêche sur­chargés et lais­sés à la mer­ci des vagues avec des con­di­tions météorologiques défa­vor­ables qui devaient con­sid­érable­ment s’ag­graver”, a indiqué mar­di le ser­vice des garde-côtes dans un communiqué.

Un grand navire et trois patrouilleurs ont aidé au sauve­tage, qui a eu lieu à env­i­ron 110 km (70 miles) au large du cap Spartiven­to, à la pointe sud de la Cal­abre, a‑t-il déclaré.

Par­mi ceux récupérés fig­u­rait le corps d’une per­son­ne qui “était déjà morte depuis quelques jours”, selon des témoins cités par les garde-côtes.

Un patrouilleur a trans­porté une autre per­son­ne néces­si­tant des soins médi­caux immé­di­ats vers le port cal­abrais de Roc­cel­la Ionica.


Le groupe com­pre­nait 59 mineurs, dont la plu­part n’é­taient pas accom­pa­g­nés de mem­bres de leur famille.

Le navire était en route vers le port sicilien d’Au­gus­ta où les réfugiés et les migrants seront débar­qués, ont indiqué les garde-côtes.

Le temps hiver­nal n’a pas été dis­suasif pour les per­son­nes qui tra­versent la Méditer­ranée cette année mal­gré des tem­péra­tures glaciales et une mer agitée.

Jusqu’à présent cette année, env­i­ron 10 570 réfugiés et migrants ont atteint l’Eu­rope par la mer, et plus de 1 400 autres ont ten­té de tra­vers­er par voie ter­restre ou aéri­enne, selon l’Or­gan­i­sa­tion inter­na­tionale pour les migra­tions (OIM).

Env­i­ron 229 per­son­nes sont mortes ou ont dis­paru dans leur ten­ta­tive d’at­tein­dre le continent.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*