NEWS: Niger
ATTENTION LES ENFANTS
Sept enfants tués au Niger « par une frappe aérienne nigériane ».

Le Niger et le Nigéria mènent des opéra­tions mil­i­taires con­jointes con­tre les gangs armés dans les régions frontal­ières
Sept enfants ont été tués au Niger lors d’une frappe aéri­enne de l’ar­mée nigéri­ane ciblant des “ban­dits”, ont déclaré un gou­verneur local et des médias d’Etat.

Cinq autres per­son­nes ont été blessées dans la frappe apparem­ment acci­den­telle, a déclaré à l’AFP le gou­verneur de la région de Mara­di au Niger.

Le gou­verneur Chai­bou Aboubacar a déclaré que qua­tre per­son­nes ont été tuées sur le coup et trois sont décédées en se ren­dant à l’hôpi­tal. La télévi­sion d’É­tat a déclaré que l’at­taque s’é­tait pro­duite dans le vil­lage de Nachade.

Des respon­s­ables nigéri­ans ont déclaré qu’une enquête avait commencé.

M. Aboubacar a déclaré que les par­ents des vic­times assis­taient à une céré­monie et que “les enfants jouaient prob­a­ble­ment” lorsque les frappes aéri­ennes les ont frappés.

Carte mon­trant le Niger, le Nige­ria et Mara­di
Il a dit qu’il croy­ait que les avions visaient des “ban­dits armés” dans les zones autour de la fron­tière entre les deux pays, mais ont raté leur cible et ont touché Nachade, un vil­lage de la région de Madarounfa.

Le Niger et le Nige­ria ont mené des opéra­tions mil­i­taires con­jointes con­tre des gangs armés respon­s­ables d’une vague d’en­lève­ments et de meurtres dans la région.

Depuis 2018, le Niger a ren­for­cé les patrouilles mil­i­taires le long de sa fron­tière avec le Nige­ria pour empêch­er les incur­sions des gangs.

Les décès d’en­fants survi­en­nent trois mois seule­ment après la mort de 26 enfants âgés de cinq et six ans dans un incendie dans une école de la ville de Maradi.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*