NEWS: Nigéria
Un athée nigérian du nom de Mubarak Bala condamné à 24 ans de prison pour blasphème contre l’islam.

Un athée nigéri­an a été con­damné à 24 ans de prison par un tri­bunal de grande instance de l’É­tat de Kano, dans le nord du pays, après avoir été con­damné pour blas­phème con­tre l’islam.

Mubarak Bala, le prési­dent de l’As­so­ci­a­tion Human­iste du Nige­ria, âgé de 37 ans, a recon­nu coupable des 18 chefs d’ac­cu­sa­tion et a demandé la clémence.

Il est en déten­tion depuis 2020.

Un groupe de musul­mans avait déposé une requête auprès des autorités accu­sant Bala d’avoir pub­lié des mes­sages dégradants sur l’is­lam sur les réseaux soci­aux.
Kano a une pop­u­la­tion majori­taire­ment musul­mane. C’est l’un d’une douzaine d’É­tats du nord du Nigéria où la loi islamique est pra­tiquée par­al­lèle­ment aux lois laïques.

Bala aurait pu encourir la peine de mort s’il avait été jugé par un tri­bunal islamique.
Des experts des droits de l’homme de l’ONU et des groupes inter­na­tionaux de défense des droits de l’homme avaient con­damné sa déten­tion et appelé à sa libération.

Bala a renon­cé à sa foi islamique en 2014. Il aurait égale­ment été emmené dans une clin­ique psy­chi­a­trique avant d’être libéré.
Il a été arrêté en 2020 dans l’É­tat voisin de Kaduna et trans­féré à Kano, son État d’origine.

De nom­breux Nigéri­ans du nord essen­tielle­ment musul­man et du sud majori­taire­ment chré­tien sont pro­fondé­ment religieux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*