NEWS: Plus de 2000 civils ukrainiens tués en une semaine.

Les troupes russ­es ont com­plète­ment encer­clé les villes de Kher­son et Mar­i­oupol dans le sud de l’Ukraine, tan­dis que la deux­ième ville du pays, Kharkiv, a con­tin­ué de faire l’ob­jet d’in­tens­es bombardements.

La ville ori­en­tale – qui se trou­ve à seule­ment 25 miles de la fron­tière russe – a déjà con­nu cer­tains des com­bats les plus sanglants de la guerre alors que Moscou a renou­velé son offen­sive la nuit dernière avec un déluge de frappes.

Pen­dant ce temps, les troupes de Pou­tine con­tin­u­ent de se rap­procher de la cap­i­tale Kiev, alors même que les espoirs de Vladimir Pou­tine d’une prise de con­trôle rapi­de du pays ont été anéantis.

Le maire de Kiev, l’an­cien cham­pi­on du monde de boxe poids lourds Vitali Klitschko, a déclaré que la Russie rassem­blait ses forces “de plus en plus près” de la ville après qu’un con­voi de véhicules mil­i­taires de 40 milles de long ait été retenu mer­cre­di à env­i­ron 20 milles au nord-ouest de la capitale.

Dans un com­mu­niqué, les ser­vices d’ur­gence ukrainiens ont déclaré que plus de 2 000 Ukrainiens ont été tués lors de l’in­va­sion russe qui a com­mencé mer­cre­di dernier, bien qu’une con­fir­ma­tion indépen­dante de ces chiffres soit jusqu’à présent impossible.

La médi­atrice du pays a déclaré que 21 enfants avaient été tués et 55 blessés depuis le début de l’in­va­sion, rap­porte Reuters.

La grève a frap­pé la prin­ci­pale tour de télévi­sion de Kiev ain­si qu’un mémo­r­i­al de l’Holo­causte pour Babyn Yar, où plus de 30 000 Juifs ont été tués en l’e­space de deux jours en 1941.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*