NEWS: Sri Lanka
MORT D’UN GEANT
L’éléphant le plus sacré du Sri Lanka est décédé à l’âge de 68 ans.

Lun­di, une pro­ces­sion de per­son­nes en deuil – com­prenant des écol­iers, des prêtres en robe safran et une dame âgée avec un cadre Zim­mer – a ren­du hom­mage à Raja, pri­ant et touchant ses puis­santes défens­es avec révérence.

Le prési­dent Gotabaya Rajapak­sa a déclaré le Raja “tré­sor nation­al” et a ordon­né que sa dépouille soit préservée “pour que les généra­tions futures puis­sent en témoign­er”, a déclaré son bureau.

Nadunga­muwa Raja était le plus impor­tant par­mi les 100 éléphants qui ont par­ticipé à un spec­ta­cle annuel, entouré de cracheurs de feu et de tambours.

Parée de lumières, Raja a porté le cer­cueil doré de reliques boud­dhistes lors du con­cours annuel Esala Per­a­hera, un attrait touris­tique majeur dans la ville cen­trale de Kandy – presque chaque année de 2006 à 2021.

Il avait même une escorte armée de com­man­dos d’élite après un inci­dent en 2015 lorsqu’un moto­cy­cliste l’a presque per­cuté lors d’une sor­tie pour assis­ter à une céré­monie au temple.

L’un des prédécesseurs de Raja, égale­ment con­nu sous le nom de Raja, a porté le cer­cueil doré de 34 reliques pen­dant exacte­ment 34 ans entre 1953 et 1986.

Lorsque l’an­cien Raja est décédé en 1988, à l’âge de 72 ans, il y a eu une énorme vague de cha­grin et le gou­verne­ment a déclaré une journée de deuil national.

L’an­cien Raja a égale­ment été préservé et pos­sède son pro­pre musée dans l’en­ceinte du tem­ple de la dent de Kandy, qui con­tient une pré­ten­due dent du Bouddha.

L’éléphant choisi doit appartenir à une caste par­ti­c­ulière avec des car­ac­téris­tiques physiques par­ti­c­ulières pour se qualifier.

Lorsque l’éléphant se tient debout, sept points — les qua­tre pattes, sa trompe, son pénis et sa queue — doivent tous touch­er le sol.

L’an­i­mal doit égale­ment avoir un dos plat, les défens­es doivent avoir la forme d’un van tra­di­tion­nel et sa hau­teur doit être d’en­v­i­ron 3,7 mètres (12 pieds).

Une excep­tion a été faite pour Raja, qui ne mesurait que 3,2 mètres (10,5 pieds), car il était le plus grand du pays à l’époque.

Raja est né en Inde et a été offert au Sri Lan­ka par un prince indien.

Les éléphants sont une espèce pro­tégée au Sri Lan­ka, mais beau­coup sont gardés comme ani­maux de com­pag­nie car ils sont con­sid­érés comme des sym­bol­es de statut.

Les lois ont été ren­for­cées ces dernières années pour inter­dire la cap­ture d’éléphants sauvages, qui est pas­si­ble de la peine de mort.

Les mil­i­tants des droits des ani­maux dis­ent que les éléphants cap­tifs sont sou­vent mal­traités, une accu­sa­tion niée par les tem­ples et les pro­prié­taires d’éléphants domestiques.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*