NEWS: UKRAINE EN GUERRE
Visa et Mastercard suspendent leurs activités en Russie.

Les sociétés de paiement par carte Visa et Mas­ter­card ont annon­cé qu’elles sus­pendraient leurs opéra­tions en Russie, rejoignant ain­si une liste crois­sante d’en­tre­pris­es inter­na­tionales refu­sant de faire affaire avec Moscou suite à son inva­sion de l’Ukraine.

Ces mesures, à la suite d’une demande du prési­dent ukrainien Volodymyr Zelen­skyy plus tôt same­di, por­tent un nou­veau coup au secteur financier russe et devraient isol­er davan­tage son économie frap­pée par les sanctions.

Mas­ter­card a annon­cé que les cartes émis­es par les ban­ques russ­es ne seraient plus pris­es en charge par son réseau et que toute carte émise à l’ex­térieur du pays ne fonc­tion­nerait pas dans les mag­a­sins ou les guichets automa­tiques russes.

“Nous ne prenons pas cette déci­sion à la légère”, a déclaré Mas­ter­card dans un com­mu­niqué, ajoutant qu’elle avait pris cette déci­sion après des dis­cus­sions avec des clients, des parte­naires et des gouvernements.

Visa a égale­ment déclaré que les cartes émis­es en Russie ne fonc­tion­neraient plus à l’ex­térieur du pays, ajoutant qu’elle tra­vail­lait avec des clients et des parte­naires en Russie pour met­tre fin à toutes les trans­ac­tions Visa dans les prochains jours.

“Nous sommes oblig­és d’a­gir suite à l’in­va­sion non provo­quée de l’Ukraine par la Russie et aux événe­ments inac­cept­a­bles dont nous avons été témoins”, a déclaré le prési­dent-directeur général de Visa, Al Kel­ly, dans un communiqué.

Le prési­dent améri­cain Joe Biden, lors d’un appel avec Zelen­skyy, a salué les déci­sions des entreprises.

“Le prési­dent Biden a noté que son admin­is­tra­tion demandait une aide sécu­ri­taire, human­i­taire et économique à l’Ukraine et tra­vail­lait en étroite col­lab­o­ra­tion avec le Con­grès pour obtenir un finance­ment sup­plé­men­taire”, a indiqué une lec­ture de l’ap­pel à la Mai­son Blanche.

Les deux géants des cartes de crédit avaient déjà annon­cé qu’ils se con­for­maient aux sanc­tions améri­caines et inter­na­tionales imposées à la Russie à la suite de l’in­va­sion du 24 février.

Les prin­ci­pales ban­ques russ­es, y com­pris son plus grand prê­teur Sber­bank et la Banque cen­trale de Russie, ont min­imisé les effets que les sus­pen­sions de cartes auraient sur leurs clients.

“Toutes les cartes ban­caires Visa et Mas­ter­card émis­es par les ban­ques russ­es con­tin­ueront de fonc­tion­ner nor­male­ment sur le ter­ri­toire russe jusqu’à leur date d’ex­pi­ra­tion”, a déclaré la Banque cen­trale de Russie, aver­tis­sant les Russ­es voy­ageant à l’é­tranger, qui devraient toute­fois dis­pos­er d’autres moyens de paiement.

L’é­con­o­miste Mohamed Haidar a déclaré que la déci­sion de Visa et Mas­ter­card aurait un “effet dévas­ta­teur réel et pour­rait paral­yser de nom­breuses entreprises”.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*