NEWS: Un adolescent indien de 16 ans bat le champion du monde d’échecs Carlsen.

Le grand maître d’échecs ado­les­cent indi­en Ramesh­babu Prag­gnanand­haa a reçu des éloges pour sa superbe vic­toire sur le numéro un mon­di­al Mag­nus Carlsen dans un cham­pi­onnat en ligne.

Prag­gnanand­haa, 16 ans, qui est devenu en 2016 le plus jeune maître inter­na­tion­al de l’his­toire à 10 ans, a bat­tu Carlsen tard lun­di lors du tournoi d’échecs rapi­de Airthings Masters.

“Il est temps d’aller se couch­er car je ne pense pas que je dîn­erai à 2h30 du matin”, a déclaré Prag­gnanand­haa, vis­i­ble­ment calme, après la vic­toire en 39 coups con­tre les noirs.

D’autres ont bat­tu Carlsen — dont les Indi­ens Viswanathan Anand et Pen­ta­la Harikr­ish­na — mais Prag­gnanand­haa est le plus jeune depuis que le Norvégien est devenu cham­pi­on du monde en 2013.

Anand, quin­tu­ple cham­pi­on du monde et acclamé comme le plus grand joueur d’échecs que l’Inde ait pro­duit, a tweeté : « Tou­jours fiers de nos tal­ents ! Très bonne journée pour @rpragchess.

La super­star indi­enne du crick­et Sachin Ten­dulkar s’est égale­ment jointe aux éloges de Prag­gnanand­haa, né à Chen­nai, large­ment con­sid­éré comme un futur chal­lenger pour le titre mondial.

« Quel sen­ti­ment mer­veilleux cela doit être pour Pragg. Tous les 16, et avoir bat­tu l’ex­péri­men­té et décoré Mag­nus Carlsen, et cela aus­si en jouant avec les noirs, c’est mag­ique ! », a écrit Ten­dulkar sur Twitter.

“Meilleurs vœux pour une longue et fructueuse car­rière aux échecs. Vous avez ren­du l’Inde fière !

Carlsen, 31 ans, a sem­blé faire une erreur lors de l’événe­ment Melt­wa­ter Cham­pi­ons Chess Tour pour un prize pool total de plus de 1,5 mil­lion de dollars.

Lun­di, Carlsen avait déclaré qu’il ressen­tait tou­jours les séquelles d’une récente infec­tion à coronavirus.

“C’é­tait mieux aujour­d’hui, mais les pre­miers jours, je me sen­tais bien, mais je n’avais pas d’én­ergie et c’é­tait un peu dif­fi­cile de se con­cen­tr­er”, a déclaré Carlsen.

Carlsen a rem­porté son cinquième titre mon­di­al d’échecs con­sé­cu­tif en décem­bre, bat­tant Ian Nepom­ni­achtchi dans un con­cours qui a vu le Russe per­dre son sang-froid après avoir per­du une par­tie épique de huit heures, la plus longue jamais dis­putée lors d’un cham­pi­onnat du monde.

La vic­toire de l’ado­les­cent fait suite à une per­for­mance déce­vante dans le tournoi jusqu’à présent où sa précé­dente vic­toire est sur­v­enue au huitième tour con­tre le grand maître Lev­on Aronian.

“Ses résul­tats au cours des six derniers mois ont oscil­lé entre les extrêmes”, a déclaré l’en­traîneur de Prag­gnanand­haa, RB Ramesh, cité sur ESPN.

« La fluc­tu­a­tion peut être inquié­tante et doit être sta­bil­isée. Cette vic­toire con­tre Mag­nus est impor­tante. Bat­tre l’un des joueurs les plus forts de l’his­toire des échecs est un grand moment pour lui.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*