Ali Square: le musicien condamné à 40 ans de prison pour enlèvement et assassinat d’enfants

Ali Square montre son poing
Please fol­low and like us:
Pin Share

Le tri­bunal de Grande Instance de Meigan­ga, dans la région de l’Adamaoua au Camer­oun, a ren­du son ver­dict hier jeu­di 10 août 2023 dans l’affaire Ali Square, un jeune artiste musi­cien accusé d’être à la tête d’un gang spé­cial­isé dans l’enlèvement et l’assassinat d’enfants.

Ali Square, dont la pho­to est ci-dessous, a été recon­nu coupable des faits qui lui étaient reprochés et con­damné à 40 ans d’emprisonnement ferme. Il devra égale­ment pay­er une amende de 10 mil­lions de francs CFA et des dom­mages et intérêts aux familles des victimes.

Selon l’accusation, Ali Square et ses com­plices kid­nap­paient des enfants dans la ville de Meigan­ga et les tuaient dans des lieux isolés. Ils récupéraient ensuite des organes et des osse­ments de leurs vic­times qu’ils revendaient à des trafi­quants ou à des pra­ti­quants de sorcellerie.

L’enquête menée par les forces de sécu­rité a per­mis d’interpeller Ali Square il y a quelques mois et de retrou­ver les restes de plusieurs enfants enter­rés dans des fos­s­es com­munes. Les témoignages des par­ents des vic­times et les aveux du prévenu ont con­fir­mé son impli­ca­tion dans ces crimes odieux.

La défense a plaidé la clé­mence du tri­bunal en invo­quant les cir­con­stances atténu­antes du prévenu, qui aurait agi sous l’emprise de la drogue et de la manip­u­la­tion. Elle a égale­ment souligné le tal­ent artis­tique du prévenu, qui avait sor­ti plusieurs albums de musique appré­ciés du public.

Le tri­bunal n’a pas retenu ces argu­ments et a pronon­cé une peine exem­plaire à l’encontre d’Ali Square, qui a été con­duit à la prison cen­trale de Meigan­ga sous les huées de la foule. Le pro­cureur a salué le tra­vail des forces de sécu­rité et la déci­sion du tri­bunal, qui ont per­mis de ren­dre jus­tice aux vic­times et à leurs familles.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*