Crash de l’hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi : son sort reste incertain

Crash de l'hélicoptère du président iranien Ebrahim Raïssi : son sort reste incertain
Please fol­low and like us:
Pin Share

Un héli­cop­tère trans­portant le prési­dent iranien Ebrahim Raïs­si s’est écrasé dans une zone reculée du pays dimanche, et le sort du prési­dent reste actuelle­ment inconnu.

Les sec­ours ten­tent dés­espéré­ment d’at­tein­dre le site du crash, mais leurs efforts sont ralen­tis par un ter­rain acci­den­té et une mau­vaise vis­i­bil­ité, selon les médias d’É­tat iraniens.

“Le prési­dent en per­son­ne et sa suite se trou­vaient à bord de cer­tains héli­cop­tères, et l’un des héli­cop­tères a dû se pos­er bru­tale­ment en rai­son des mau­vais­es con­di­tions météorologiques et du brouil­lard”, a déclaré le min­istre iranien de l’In­térieur Ahmad Vahi­di à la télévi­sion d’État.

Les équipes de sec­ours peinent à attein­dre la zone boisée où l’ap­pareil s’est écrasé, près de la ville de Jol­fa, à la fron­tière entre l’I­ran et l’Azer­baïd­jan. Ni l’a­gence de presse offi­cielle IRNA ni la télévi­sion d’É­tat n’ont fourni d’in­for­ma­tions sur l’é­tat de san­té de Raïssi.

Cet inci­dent survient alors que Raïs­si, un con­ser­va­teur endur­ci, était en vis­ite en Azer­baïd­jan pour inau­gur­er un bar­rage sur la riv­ière Aras, mal­gré les rela­tions ten­dues entre les deux pays.

Sous la prési­dence de Raïs­si, l’I­ran a inten­si­fié ses efforts nucléaires, s’est impliqué dans le con­flit en Ukraine en sou­tenant la Russie, et a con­tin­ué d’armer des groupes armés dans la région du Moyen-Orient.

Please fol­low and like us:
Pin Share

1 Trackback / Pingback

  1. Le président iranien Ebrahim Raisi, âgé de 63 ans, est confirmé mort - scandalsmag

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*