Des Flics Délogent un Camp de Migrants à Paris — JO 2024 Derrière Tout?

Des Flics Délogent un Camp de Migrants à Paris - JO 2024 Derrière Tout?
Please fol­low and like us:
Pin Share

Evic­tion de Fous à Paris! La police a pété un camp de migrants hyper proche de la Seine ce mar­di matin. Les assos dénon­cent un grand ménage pré-JO .

30 mecs d’Afrique de l’Ouest mineurs se sont chopé un réveil bru­tal par la police avant l’aube (froid de canard!). On leur a gen­ti­ment demandé de pli­er bagage et tentes. La plu­part attendaient leur papi­er de résident.

Boubacar Tra­ore (16 ans), arrivé de zone de guerre au Burk­i­na Faso il y a 2 mois, flippe encore plus: “J’avais déjà la trem­blote, là je sais même pas où dormir”.

C’est pas la pre­mière fois qu’on bal­ance les migrants de leurs camps de tentes au print­emps. En hiv­er, y a une “trève” mais là, c’est repar­ti à donf.

Les assos qui aident les migrants gueu­lent que ces expul­sions s’ag­gravent à cause des JO. On les bal­ance loin de Paris au lieu de les loger sur place (où ils ont des ren­dez-vous au tribunal).

Elias Huf­ganel (asso d’aide aux réfugiés) bal­ance: “Ils veu­lent un Paris pro­pre pour les JO. Pas ques­tion que les touristes voient une ville pleine de migrants!”.

La police de Paris dit “sécu­rité” car le camp était près d’é­coles. Bof.

Deux bus géants attendaient à côté pour les envoy­er à Besançon (à 400 bornes!). On leur pro­pose 3 semaines de loge­ment là-bas. Mais la plu­part refusent, peur d’être encore plus isolés et sans plan après.

Tra­ore a refusé car il a un tri­bunal à Paris dans 2 jours. On sait pas où il va dormir ce soir.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*