Hunter Biden reconnu coupable de délits liés aux armes à feu, risque 25 ans de prison

Hunter Biden reconnu coupable de délits liés aux armes à feu, risque 25 ans de prison
Please fol­low and like us:
Pin Share

Hunter Biden, le fils du prési­dent Joe Biden, a été recon­nu coupable par un jury fédéral d’avoir men­ti sur sa con­som­ma­tion de drogue lors de l’achat d’une arme à feu. 

Il a été déclaré coupable d’avoir fait une fausse déc­la­ra­tion lors de l’achat d’une arme à feu, d’avoir fait une fausse déc­la­ra­tion con­cer­nant les infor­ma­tions devant être con­servées par un armuri­er agréé au niveau fédéral, et de pos­ses­sion d’une arme à feu par un con­som­ma­teur ou un tox­i­co­mane de sub­stances contrôlées.

Le ver­dict est tombé après un procès au cours duquel les pro­cureurs ont util­isé les témoignages de témoins, les pro­pres com­mu­ni­ca­tions de Hunter et des extraits de son mémoire pour prou­ver qu’il con­som­mait de la cocaïne free­bas au moment où il a acheté un revolver .38 en octo­bre 2018. 

Le jury a délibéré pen­dant trois heures sur deux jours avant de ren­dre le ver­dict de culpabilité.

Hunter Biden risque jusqu’à 25 ans de prison, bien qu’une peine plus légère soit plus prob­a­ble puisqu’il n’a pas de casi­er judiciaire.

Ce n’est pas la fin de ses ennuis judi­ci­aires, car il doit égale­ment faire face à une autre affaire à Los Ange­les en sep­tem­bre pour avoir pré­ten­du­ment éludé 1,4 mil­lion de dol­lars d’im­pôts fédéraux.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*