La Journaliste Sylvie Louisette NGO YEBEL Brutalement Assassinée à Yaoundé

La Journaliste Sylvie Louisette NGO YEBEL Assassinée à Yaoundé
Please fol­low and like us:
Pin Share

Yaoundé, Camer­oun — Le corps sans vie de Sylvie Louisette NGO YEBEL, épouse FOUNGA, a été retrou­vé ce mar­di matin au quarti­er Nsam à Yaoundé. La jour­nal­iste, âgée de 45 ans, a été kid­nap­pée avant d’être sauvage­ment assas­s­inée par des inconnus.

Chargée de com­mu­ni­ca­tion au sein de la COMIFAC (com­mis­sion des forêts d’Afrique Cen­trale), Sylvie Louisette était une ardente défenseure de l’en­vi­ron­nement et de la pro­tec­tion de la bio­di­ver­sité. Son engage­ment lui a valu le respect et l’ad­mi­ra­tion de ses pairs.

Un crime odieux qui a provoqué une vague d’indignation

L’as­sas­si­nat de Sylvie Louisette a provo­qué une vague d’indig­na­tion au sein de la com­mu­nauté camer­ounaise et inter­na­tionale. Les organ­i­sa­tions de défense des droits de l’homme et de la lib­erté de la presse ont con­damné ce crime odieux et exi­gent une enquête appro­fondie pour que les auteurs soient traduits en justice.

Le Cameroun, un pays dangereux pour les journalistes

Le Camer­oun est l’un des pays les plus dan­gereux pour les jour­nal­istes en Afrique. En 2023, Mar­tinez Zogo, un autre jour­nal­iste camer­ounais, a été assas­s­iné dans des cir­con­stances similaires.

Un appel à la justice

La mort de Sylvie Louisette est un rap­pel trag­ique des dan­gers aux­quels les jour­nal­istes sont con­fron­tés au Camer­oun. Il est essen­tiel que les autorités camer­ounais­es pren­nent des mesures con­crètes pour pro­téger les jour­nal­istes et garan­tir la lib­erté de la presse.

Please fol­low and like us:
Pin Share

1 Trackback / Pingback

  1. Journaliste camerounaise tuée et décapitée : son fils arrêté - scandalsmag

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*