Le Premier ministre slovaque Robert Fico grièvement blessé par balle lors d’une réunion gouvernementale

Le Premier ministre slovaque Robert Fico grièvement blessé par balle lors d'une réunion gouvernementale
Please fol­low and like us:
Pin Share

Le Pre­mier min­istre pop­uliste slo­vaque Robert Fico se trou­ve dans un état grave après avoir été blessé par balle lors d’un événe­ment poli­tique mer­cre­di après-midi, selon son pro­fil Facebook.

Selon les infor­ma­tions de la chaîne de télévi­sion slo­vaque TA3, Fico, âgé de 59 ans, a été touché à l’ab­domen après que qua­tre coups de feu aient été tirés à l’ex­térieur de la Mai­son de la Cul­ture de la ville de Handlo­va, à env­i­ron 150 km au nord-est de la cap­i­tale, où le leader ren­con­trait ses par­ti­sans. Un sus­pect a été arrêté, a‑t-on indiqué.

Un mes­sage pub­lié sur le compte Face­book de Fico indique que le leader “a reçu plusieurs balles et se trou­ve actuelle­ment dans un état cri­tique. Il est trans­porté par héli­cop­tère à Ban­ská Bystri­ca, car il faudrait trop de temps pour arriv­er à Bratisla­va en rai­son de la néces­sité d’une inter­ven­tion urgente. Les prochaines heures seront décisives.”

Cet inci­dent en Slo­vaquie inter­vient à trois semaines d’élec­tions cru­ciales pour le Par­lement européen, dans lesquelles les par­tis pop­ulistes et de droite dure sem­blent en passe de réalis­er des gains dans les 27 États mem­bres de l’UE.

Le vice-prési­dent du par­lement, Lubos Bla­ha, a con­fir­mé l’in­ci­dent lors d’une séance du Par­lement slo­vaque et a ajourné la séance jusqu’à nou­v­el ordre, a rap­porté l’a­gence de presse slo­vaque TASR.

Les prin­ci­paux par­tis d’op­po­si­tion, le Pro­grès slo­vaque et la Lib­erté et la Sol­i­dar­ité, ont annulé une man­i­fes­ta­tion prévue con­tre un con­tro­ver­sé plan gou­verne­men­tal de réforme de la radiotélévi­sion publique qu’ils esti­ment don­ner au gou­verne­ment le con­trôle total de la radio et de la télévi­sion publiques.

“Nous con­damnons absol­u­ment et fer­me­ment la vio­lence et la fusil­lade d’au­jour­d’hui con­tre le Pre­mier min­istre Robert Fico”, a déclaré le dirigeant du Pro­grès slo­vaque, Michal Simec­ka. “En même temps, nous appelons tous les hommes poli­tiques à s’ab­stenir de toute expres­sion et de toute démarche sus­cep­ti­ble d’ag­graver encore les tensions.”

La prési­dente Zuzana Caputo­va a con­damné “une attaque bru­tale et impi­toy­able” con­tre le Pre­mier min­istre. “Je suis choquée”, a‑t-elle déclaré. “Je souhaite beau­coup de force à Robert Fico en ce moment cri­tique et un prompt rétab­lisse­ment de cette attaque.”

Fico, qui en est à son troisième man­dat de Pre­mier min­istre, et son par­ti de gauche Direc­tion (Smer) ont rem­porté les élec­tions lég­isla­tives slo­vaques du 30 sep­tem­bre, opérant un come-back poli­tique après avoir fait cam­pagne sur un mes­sage pro-russe et anti-américain.

Des mil­liers de per­son­nes ont man­i­festé à plusieurs repris­es dans la cap­i­tale et à tra­vers la Slo­vaquie pour pro­test­er con­tre les poli­tiques de Fico.

Des con­damna­tions de la vio­lence poli­tique sont rapi­de­ment venues des dirigeants de toute l’Eu­rope, même si aucun mobile de l’at­taque n’a été immé­di­ate­ment apparent.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*