Macron condamne l’antisémitisme après le viol en groupe d’une fille juive de 12 ans

Macron condamne l'antisémitisme après le viol en groupe d'une fille juive de 12 ans
Please fol­low and like us:
Pin Share

Le prési­dent français Emmanuel Macron a con­damné le “fléau de l’an­tisémitisme” menaçant les écoles en France après qu’une fille juive de 12 ans ait été vio­lée en groupe par une bande de garçons qui l’ac­cu­saient de cacher sa reli­gion à son petit ami.

Cette agres­sion effroy­able s’est pro­duite dans une ban­lieue parisi­enne, où la jeune fille a déclaré avoir été saisie par trois jeunes, dont son ex-petit ami, alors qu’elle était assise sur une place publique avec son petit ami actuel.

Les garçons l’au­raient traînée dans un hangar aban­don­né et l’au­raient for­cée à subir des vio­ls anaux et vagin­aux, une fel­la­tion, et des men­aces de mort tout en proférant des insultes antisémites.

Deux sus­pects de 13 ans ont été inculpés de viol en groupe, d’in­jures anti­sémites, de vio­lences et de men­aces de mort, et placés en détention. 

Un garçon de 12 ans a égale­ment été inculpé d’in­jures anti­sémites, de vio­lences et de men­aces de mort, mais pas de viol.

Les dirigeants de la com­mu­nauté juive française, qui est la plus impor­tante hors d’Is­raël et des États-Unis, ont exprimé leur hor­reur face à cette attaque. 

Macron a appelé à un “dia­logue” sur le racisme et la haine des Juifs dans les écoles pour empêch­er que de tels “dis­cours haineux aux con­séquences graves” ne “s’in­fil­trent” dans les salles de classe.

Les actes anti­sémites en France ont triplé au cours des pre­miers mois de 2024 par rap­port à la même péri­ode en 2023, dont plus de 12 % se sont pro­duits dans les écoles.

Please fol­low and like us:
Pin Share

1 Trackback / Pingback

  1. Macron mène la France au bord du "Frexit" en ignorant les avertissements sur la migration, prévient le négociateur du Brexit de l'UE - scandalsmag

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*