Macron mène la France au bord du “Frexit” en ignorant les avertissements sur la migration, prévient le négociateur du Brexit de l’UE

Please fol­low and like us:
Pin Share

Selon le négo­ci­a­teur en chef du Brex­it de l’UE, Michel Barnier, le prési­dent français Emmanuel Macron a con­duit le pays au bord d’un moment de “Frex­it” en faisant fi des aver­tisse­ments sur la migration. 

Barnier, qui a servi de prin­ci­pal négo­ci­a­teur du Brex­it pour l’UE, prévient dans ses mémoires que d’autres nations pour­raient suiv­re l’ex­em­ple du Roy­aume-Uni et quit­ter l’U­nion européenne si les leçons du Brex­it ne sont pas apprises.

Barnier a exprimé ses regrets que ses aver­tisse­ments sur la migra­tion, la sécu­rité, l’au­torité de l’É­tat et le respect et le développe­ment des régions les plus pau­vres n’aient pas été écoutés en France.

“Je suis con­va­in­cu que nous devons accorder une grande con­vic­tion et un grand respect à ce que pensent les gens sur le ter­rain dans cer­taines régions très pau­vres. C’é­tait le cas au Roy­aume-Uni, et je pense que cela pour­rait être la même chose en France”, a‑t-il déclaré.

La déci­sion de Macron de dis­soudre le Par­lement après que son alliance cen­triste a été battue par l’ex­trême droite lors des élec­tions européennes de ce mois-ci a été qual­i­fiée de “pari très risqué” par Barnier, un con­ser­va­teur pro-européen émi­nent en France. 

Les sondages d’opin­ion sug­gèrent que la coali­tion cen­triste de M. Macron fait face à un rejet encore plus impor­tant que celui que Rishi Sunak devrait subir lors des prochaines élec­tions générales du Roy­aume-Uni, avec seule­ment 20% des électeurs français exp­ri­mant leur soutien.

Macron a nié les accu­sa­tions de prise de risque irre­spon­s­able, affir­mant que c’é­tait “un geste de grande con­fi­ance dans le peu­ple français”.

Cepen­dant, les aver­tisse­ments de Barnier soulig­nent le mécon­tente­ment gran­dis­sant en France et le poten­tiel d’un scé­nario de “Frex­it” si le gou­verne­ment ne parvient pas à répon­dre aux préoc­cu­pa­tions de ses citoyens, en par­ti­c­uli­er dans les régions les plus pau­vres du pays.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*