Un mari horrifié découvre que sa femme a été MANGÉE par un python en Indonésie

Un mari horrifié découvre que sa femme a été MANGÉE par un python en Indonésie
Please fol­low and like us:
Pin Share

Un homme en Indonésie a fait une hor­ri­ble décou­verte hier lorsqu’il est tombé sur un ser­pent dans la jun­gle et a réal­isé qu’il avait ten­té de manger sa femme.

La mère de cinq enfants Siriati, 36 ans, rendait vis­ite à son frère pour aller ensem­ble au marché acheter des médica­ments dans le regency de Luwu, dans le sud de Sulawe­si, mar­di matin 2 juillet. 

Un mari horrifié découvre que sa femme a été MANGÉE par un python en Indonésie

Mais elle a été attaquée par un python gigan­tesque de 9 mètres qui a plan­té ses crocs dans sa jambe alors qu’elle mar­chait sur un sen­tier de la jungle.

Le rep­tile meur­tri­er s’est ensuite enroulé autour de son corps, l’écras­ant à mort, avant de com­mencer à la manger. 

des hommes regardent le serpent mort

Le mari d’A­di­ansa, 30 ans, s’est inquiété lorsque le frère de Siriati l’a appelé pour dire qu’elle n’é­tait pas arrivée. Il a emprun­té le même chemin qu’elle et a retrou­vé ses pan­tou­fles sur l’herbe. 

2 hommes examinent le ventredu python

Il a été hor­ri­fié de trou­ver un énorme ser­pent avec “un très gros ven­tre” allongé dans la végé­ta­tion à quelques pas du sentier.

Les vil­la­geois ont été appelés à l’aide et le corps sans vie de Siriati a été récupéré et ramené chez elle avant d’être enter­ré le lende­main matin dans le vil­lage de Site­ba. Des images choquantes ont mon­tré les vil­la­geois piéti­nant le corps du serpent.

Cette tragédie survient un mois seule­ment après qu’une autre femme, Fari­da, 50 ans, a été mangée vivante par un python géant près de chez elle dans le vil­lage de Kalem­pang, en Indonésie, le 6 juin.

Les pythons pro­lifèrent dans la jun­gle lux­u­ri­ante où ils trou­vent une riche source de nour­ri­t­ure, ce qui leur per­met d’at­tein­dre des tailles leur per­me­t­tant de manger des humains.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*