Meghan Markle a causé un “stress impardonnable” à la Reine, déclenchant une crise

Meghan Markle a causé un "stress impardonnable" à la Reine, déclenchant une crise
Please fol­low and like us:
Pin Share

Un expert roy­al a affir­mé que Meghan Markle a causé un “stress impar­donnable” à la regret­tée Reine Eliz­a­beth II, et que son arrivée au sein de la famille royale pour­rait s’avér­er une crise plus impor­tante que la mort de la princesse Diana.

L’his­to­rien et biographe Hugo Vick­ers a fait ces com­men­taires choquants lors de son pas­sage dans l’émis­sion “Roy­al Exclu­sive” du jour­nal The Sun.

Lorsqu’on lui a demandé quelle avait été, selon lui, la plus grande crise qu’a con­nue la famille royale ces 50 dernières années, Vick­ers a d’abord cité la mort de Diana en 1997.

Cepen­dant, Vick­ers a déclaré : “Au risque d’être con­tro­ver­sé, l’ar­rivée de Meghan Markle ne pour­rait-elle pas s’avér­er une crise encore plus impor­tante à long terme ? Qui sait.”

Vick­ers a expliqué que le stress que Meghan a fait subir à la Reine dans les deux dernières années de sa vie était “impar­donnable”.

Il a souligné que la Reine a dû faire face à cette “crise famil­iale transat­lan­tique” à plusieurs repris­es, même lorsqu’elle était con­finée pen­dant la pandémie de COVID-19.

L’ex­pert a affir­mé que la Reine avait accueil­li Meghan au sein de la famille et lui avait même offert un ensem­ble de boucles d’or­eilles de per­les et un col­lier pour ses fiançailles. 

Cepen­dant, Vick­ers a affir­mé que Meghan “a réus­si à échap­per à la presse très, très rapi­de­ment”, avant de porter des accu­sa­tions dévas­ta­tri­ces con­tre la famille royale.

Vick­ers a déclaré que la réponse de la Reine, indi­quant que “cer­tains sou­venirs peu­vent vari­er”, mon­trait ses efforts pour garder la sit­u­a­tion civile, alors même que les Sus­sex fai­saient des récla­ma­tions qui se sont avérées fauss­es par la suite.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*