Le pare-brise fissuré d’un Boeing de Virgin Atlantic : Retour d’urgence au Royaume-Uni

Pare-brise fissuré d'un Boeing de Virgin Atlantic : Retour d'urgence au Royaume-Uni
Please fol­low and like us:
Pin Share

Un inci­dent ter­ri­fi­ant s’est pro­duit à bord d’un Boe­ing de Vir­gin Atlantic bondé reliant Lon­dres (Heathrow) à San Fran­cis­co. Le pare-brise du cock­pit aurait craque­lé à une alti­tude de 12 192 mètres (40 000 pieds) alors que le vol était en cours. Cet inci­dent a con­traint l’avion à faire demi-tour et à retourn­er au Royaume-Uni.

La fis­sure dans le verre épais de qua­tre couch­es a semé la panique par­mi l’équipage de con­duite. L’in­ci­dent s’est pro­duit après trois heures de vol, alors que l’avion sur­volait la zone entre le Groen­land et l’Islande.

Les experts sont per­plex­es quant à la cause des dom­mages. En effet, l’alti­tude de l’avion exclut la pos­si­bil­ité d’une col­li­sion avi­aire, et aucune autre cause immé­di­ate n’a été iden­ti­fiée. Les con­di­tions extrêmes, avec des tem­péra­tures extérieures de ‑50°C, pour­raient avoir con­tribué à la défail­lance du pare-brise.

Mal­gré l’im­por­tante fis­sure, les pilotes ont ten­té de calmer les craintes des pas­sagers con­cer­nant une dépres­suri­sa­tion de la cab­ine. La com­pag­nie aéri­enne a présen­té ses excus­es aux pas­sagers. De retour au Roy­aume-Uni, on leur a fourni un héberge­ment et la pos­si­bil­ité de repren­dre leur vol vers San Fran­cis­co le lendemain.

Cette fis­sure ter­ri­fi­ante est le dernier prob­lème en date à venir s’a­jouter aux dif­fi­cultés ren­con­trées par le con­struc­teur Boe­ing, déjà con­fron­té à une série de prob­lèmes tech­niques et d’ac­ci­dents au cours des derniers mois, ce qui sus­cite des inquié­tudes par­mi les voyageurs.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*