Pèlerinage du Hajj : Plus de 1 000 morts suite à une canicule extrême en Arabie Saoudite

Pèlerinage du Hajj : Plus de 1 000 morts suite à une canicule extrême en Arabie Saoudite
Please fol­low and like us:
Pin Share

Le pèleri­nage du Hajj 2024 en Ara­bie Saou­dite a été mar­qué par un drame. Plus de 1 000 pèlerins ont trou­vé la mort en rai­son d’une canicule bru­tale à 50°C. Selon les rap­ports, plus de la moitié des vic­times sont des pèlerins non enreg­istrés, qui n’ont pas pu accéder aux instal­la­tions cli­ma­tisées et à l’as­sis­tance fournie par les autorités saoudiennes.

Un Imam bri­tan­nique, témoin direct des dif­fi­cultés ren­con­trées par les pèlerins, a qual­i­fié la scène de “déchi­rante”. Il a déclaré qu’il était impos­si­ble de marcher 20 mètres sans voir quelqu’un souf­frir de la chaleur extrême. Nom­breux étaient ceux qui cher­chaient refuge à l’om­bre des récep­tions d’hô­tels et dépendaient de la gen­til­lesse des autres pour obtenir de l’eau et des serviettes.

Un homme couché reçoit des soins

Les autorités saou­di­ennes ont été cri­tiquées pour ne pas avoir suff­isam­ment con­trôlé le nom­bre de pèlerins par­tic­i­pant à l’événe­ment annuel. Le change­ment cli­ma­tique provo­quant une hausse des tem­péra­tures dans la région, l’I­mam a exhorté les autorités à “com­mencer à réfléchir à la lim­i­ta­tion du nom­bre de pèlerins venant chaque année”.

Le Hajj est l’un des plus grands rassem­ble­ments musul­mans au monde, avec env­i­ron 1,8 mil­lion de pèlerins par­tic­i­pant cette année, dont 1,6 mil­lion venus de l’étranger. 

un homme couché au sol

Mal­heureuse­ment, ce n’est pas la pre­mière fois que le Hajj est endeuil­lé par des inci­dents meur­tri­ers. Les années précé­dentes ont vu des bous­cu­lades et des effon­drements de grues qui ont fait des mil­liers de morts.

Alors que la crise cli­ma­tique mon­di­ale con­tin­ue de s’ag­graver, les autorités saou­di­ennes devront pren­dre des mesures impor­tantes pour assur­er la sécu­rité et le bien-être des mil­lions de pèlerins qui se ren­dent chaque année à La Mecque. Si ces prob­lèmes ne sont pas réso­lus, les con­séquences pour­raient être encore plus trag­iques à l’avenir.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*