Une adolescente de 14 ans ouvre le feu sur ses camarades avec un fusil à pompe avant de se suicider

décembre 7, 2023, 11:03 am
Des officiers de police russes près de l'école

Une ado­les­cente de 14 ans a pris d’as­saut son école à Bri­an­sk dans le sud-ouest de la Russie, armée d’un fusil à pompe. Selon les autorités, elle a com­mencé à tir­er de manière indis­crim­inée sur ses pairs, tuant un cama­rade de classe et en blessant cinq autres. L’au­teure des tirs s’est ensuite don­né la mort.

L’in­ci­dent s’est pro­duit vers 9h ce matin à l’É­cole numéro 5 de Bri­an­sk. “L’une des élèves a apporté une arme à feu dans l’étab­lisse­ment sco­laire”, a déclaré le gou­verneur région­al Alexan­dre Bogo­maz dans un com­mu­niqué sur Telegram. Cinq enfants ont été trans­portés à l’hôpi­tal avec des blessures par balle.

Les enquê­teurs ten­tent tou­jours de déter­min­er ce qui a poussé la jeune fille à com­met­tre un tel acte de vio­lence sco­laire. Le prési­dent russe Vladimir Pou­tine s’in­quiète de plus en plus de la recrude­s­cence de tels drames ces dernières années. Autre­fois impens­ables, les tueries de masse sont en hausse, phénomène que Pou­tine impute aux influ­ences occi­den­tales comme le lax­isme du con­trôle des armes à feu qui s’im­mis­cent dans la cul­ture russe par la mondialisation.

Après cette nou­velle fusil­lade meur­trière dans un étab­lisse­ment sco­laire, des ques­tions sont soulevées sur les moyens d’endiguer cette crise de san­té publique émer­gente d’isole­ment des ado­les­cents et d’ac­cès aux armes à feu avant que davan­tage de jeunes vies ne soient per­dues. Alors que les détails émer­gent sur ce qui a pu pouss­er cette jeune per­tur­bée à ouvrir le feu sur ses cama­rades sans défense, le peu­ple russe cherche des répons­es et la guéri­son après cette perte de vies sensées.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*