Premier vol spatial britannique le 9 janvier

Dans quelques jours, le pre­mier vol spa­tial orbital à par­tir de la Grande-Bre­tagne con­ti­nen­tale pour­rait décoller du Space­port Cornwell.

Vir­gin Orbit a annon­cé que la mis­sion his­torique “Start Me Up” ouvri­ra sa fenêtre ini­tiale le lun­di 9 jan­vi­er à 22 h 16 UTC (17 h 15 ET).

Dans le cas peu prob­a­ble où le lance­ment serait retardé en rai­son de prob­lèmes tech­niques ou de mau­vais­es con­di­tions météorologiques, nous fixe­rons une autre date plus tard dans le mois.

La Civ­il Avi­a­tion Author­i­ty (CAA) a approu­vé l’au­tori­sa­tion néces­saire à Vir­gin Orbit pour men­er des activ­ités de lance­ment au Roy­aume-Uni en décem­bre, suite à la pre­mière autori­sa­tion de lance­ment à Space­port Cornwall.

Vir­gin Orbit tra­vaille avec l’A­gence spa­tiale bri­tan­nique (UKSA), le Con­seil de Cornouailles et la Roy­al Air Force sur cette mission.

Étant don­né que Start Me Up est le pre­mier lance­ment inter­na­tion­al de Vir­gin Orbit et son pre­mier lance­ment com­mer­cial depuis l’Eu­rope occi­den­tale, une “pre­mière” à plusieurs égards, l’en­tre­prise spa­tiale privée, qui a déclaré qu’elle “main­tien­dra une posi­tion con­ser­va­trice en ce qui con­cerne la san­té du sys­tème, la météo et tous les autres fac­teurs de programmation”.

Pour cette rai­son, si Vir­gin Orbit ne fait pas de bons résul­tats lun­di, il y a de fortes chances qu’il soit retardé.

Néan­moins, la fusée orbitale LauncherOne util­isée pour cette mis­sion est déjà attachée à la pre­mière étape du lance­ment, un Boe­ing 747. Pour ce faire, la société a expédié LauncherOne, fab­riquée à Long Beach, en Cal­i­fornie, au Royaume-Uni.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*