SCIENCE: AMOUR A TRES LONGUE DISTANCE
Des scientifiques ont découvert que des baleines à bosse nagent des milliers de kilomètres pour s’accoupler.

Les sci­en­tifiques ont analysé une base de don­nées de plus de 450 000 images de baleines à l’é­tat sauvage pour suiv­re les ani­maux. Ils ont décou­vert que cer­tains nageaient des mil­liers de kilo­mètres pen­dant la sai­son des amours.

Deux mâles dis­tinc­tifs, qui pou­vaient être recon­nus par des mar­ques sur leurs queues, ont été enreg­istrés dans deux lieux d’ac­cou­ple­ment pop­u­laires à moins de deux mois d’intervalle.

Le pre­mier se trou­vait au large de la côte ouest du Mex­ique et le sec­ond près d’Hawaï, à une dis­tance d’en­v­i­ron 3 700 milles (5 955 kilomètres).

Le tim­ing sug­gère que les baleines ont nagé plus vite que leur vitesse de croisière typ­ique de 2,5 miles (5 kilo­mètres) par heure pour y arriver.

“Notre pre­mière réac­tion a été:” Vous vous moquez de moi! “”, a déclaré James Dar­ling du Whale Trust Maui à Hawaï et auteur de l’é­tude au mag­a­zine New Scientist.

“Ils voy­a­gent peut-être sim­ple­ment sur l’océan comme si c’é­tait leur pro­pre arrière-cour”, a‑t-il déclaré.

Les résul­tats ont été pub­liés mer­cre­di dans la revue à comité de lec­ture Biol­o­gy Letters.

Les baleines à bosse du Paci­fique Nord ont ten­dance à pass­er leurs étés autour du Cana­da et de l’Alas­ka avant de se déplac­er vers des lieux de repro­duc­tion près du Mex­ique et d’Hawaï en hiver.

Ils ne s’ac­cou­plent pas pour la vie et on pense que les femelles recherchent un nou­veau parte­naire à chaque sai­son de reproduction.

Les sci­en­tifiques sup­po­saient aupar­a­vant qu’ils choisir­aient un site d’ac­cou­ple­ment. Mais, grâce aux mar­ques dis­tinc­tives de la queue, les sci­en­tifiques ont vu qu’un mâle avait par­cou­ru 2 824 miles (4 545 km) de Maui, Hawaï, à l’archipel de Revil­lagige­do au Mex­ique entre le 23 févri­er et le 17 avril 2006.

Le sec­ond a fait le tra­jet inverse, de Guer­rero, au Mex­ique, à Maui entre le 16 févri­er et le 5 avril 2018, un tra­jet long de 3 693 miles (5 944 km).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*