SCIENCE: 3 000 ans après, une momie est « déballée numériquement » pour la première fois.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Le corps momi­fié par­faite­ment con­servé du pharaon égyp­tien Amen­hotep I a été vu pour la pre­mière fois depuis des siè­cles après avoir été “débal­lé” numérique­ment à l’aide de scan­ners de haute technologie.

Les chercheurs ont précédem­ment refusé de décou­vrir le corps du défunt pharaon en rai­son de son embal­lage mag­nifique­ment décoré et de son masque facial réal­iste incrusté de pier­res colorées.

Cepen­dant, grâce à la nou­velle tech­nolo­gie de numéri­sa­tion de la topogra­phie par ordi­na­teur (CT), le corps a pu être numérisé, don­nant aux chercheurs un aperçu des couch­es d’emballage.

Sous les couch­es d’emballage, qui com­pre­naient des guir­lan­des de fleurs, les égyp­to­logues ont pu trou­ver des détails jusqu’alors incon­nus sur son apparence et les somptueux bijoux avec lesquels il était enterré.

Les égyp­to­logues savaient grâce aux hiéro­glyphes décodés que la momie avait été débal­lée une fois au XIe siè­cle avant notre ère – plus de qua­tre siè­cles après sa momi­fi­ca­tion et son enter­re­ment d’origine.

Mais on croy­ait que les prêtres qui avaient procédé à la réin­hu­ma­tion l’avaient fait à la fois pour répar­er les dom­mages causés par les pilleurs de tombes et pour réu­tilis­er le matériel funéraire royal.

Cepen­dant, le Dr Sahar Saleem, pro­fesseur de radi­olo­gie à la Fac­ulté de médecine de l’U­ni­ver­sité du Caire et radi­o­logue de l’E­gypt­ian Mum­my Project, et pre­mier auteur de l’é­tude – pub­liée dans Fron­tiers in Med­i­cine – a déclaré que leurs décou­vertes réfu­taient ces théories.

Elle a déclaré : « Le fait que la momie d’A­men­hotep Ier n’ait jamais été débal­lée à l’époque mod­erne nous a don­né une oppor­tu­nité unique : non seule­ment d’é­tudi­er com­ment il avait été momi­fié et enter­ré à l’o­rig­ine, mais aus­si com­ment il avait été traité et enter­ré deux fois, des siè­cles après son mort, par les grands prêtres d’Amon.

“En débal­lant numérique­ment la momie et en “détachant” ses couch­es virtuelles — le masque facial, les ban­dages et la momie elle-même — nous avons pu étudi­er ce pharaon bien con­servé avec des détails sans précédent.

« Nous mon­trons qu’A­men­hotep I avait env­i­ron 35 ans lorsqu’il est décédé. Il mesurait env­i­ron 169 cm, était cir­con­cis et avait de bonnes dents. Dans ses embal­lages, il por­tait 30 amulettes et une cein­ture dorée unique avec des per­les d’or.”

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*