SPORT: Football
HARRY KANE EN ACTION
Harry Kane exige le maintien de Conte pour rester à Tottenham.

HARRY KANE veut des assur­ances qu’An­to­nio Con­te sera soutenu sur le marché des trans­ferts avant d’en­gager son avenir à Tottenham.

Le skip­per anglais, 28 ans, décidera à la fin de cette sai­son de rester après avoir ten­té de par­tir l’été dernier à la pour­suite de trophées.

Il est main­tenant plus heureux et plus ouvert à la per­spec­tive de rester dans son club d’en­fance après l’ar­rivée de Con­te en novembre.

Kane pense que le vain­queur en série Con­te peut aider les Spurs à met­tre fin à une sécher­esse de trophées de 14 ans.

Mais il s’at­ten­dra à ce que le prési­dent Daniel Levy garan­tisse qu’ils ont l’in­ten­tion d’ap­porter les nou­velles recrues de qual­ité que Con­te souhaite avant de décider de son pro­pre avenir.

Si Kane pense que le club n’est pas prêt à soutenir son patron, le leader ten­tera prob­a­ble­ment à nou­veau de s’éloigner.

Le tal­is­man de Tot­ten­ham avait dit à Levy qu’il voulait par­tir dans le but de rem­porter des titres – avec Man­ches­ter City sa des­ti­na­tion de rêve.

Les chefs d’Eti­had étaient prêts à dou­bler son salaire à 480 000 euros par semaine.

Mais le démé­nage­ment esti­val n’a pas eu lieu lorsque Levy a refusé d’ac­cepter moins de 191 mil­lions de livres ster­ling pour son joueur vedette – qui est sous con­trat jusqu’en 2024.

Plus tôt ce mois-ci, il a affir­mé aimer tra­vailler sous la direc­tion du maître d’œu­vre ital­ien Con­te et ne s’é­tait jamais sen­ti en meilleure forme, sug­gérant qu’il envis­ageait de rester chez Spurs.

Kane a cer­taine­ment l’air plus net et joue à nou­veau avec un sourire sur son visage.

Mais il n’a jamais caché son désir de rem­porter des trophées et des titres.

Et si Tot­ten­ham ne cor­re­spond pas aux siennes et aux ambi­tions du man­ag­er, alors la star cherchera presque cer­taine­ment à démé­nag­er ailleurs.

Mal­gré seule­ment cinq des 21 buts de Kane pour le club et le pays ce trimestre à venir dans le Prem, il ne man­querait pas d’of­fres pour lui.

Man­ches­ter Unit­ed a tou­jours tenu à le faire venir à Old Trafford.

Et cet intérêt aug­menterait si son ancien patron des Spurs, Mauri­cio Pochet­ti­no, actuelle­ment entraîneur du Paris Saint-Ger­main, devait pren­dre la relève chez les Red Dev­ils cet été.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*