SPORT: Football
L’AC Milan veut un transfert de Gareth Bale l’ailier gallois qui devrait finalement quitter le Real Madrid cet été.

L’AC MILAN pré­par­erait un trans­fert esti­val pour Gareth Bale.

Le joueur de 32 ans est en fin de con­trat avec le Real Madrid à la fin de la saison.

Et la star de 851 000 $ par semaine sem­ble cer­taine de quit­ter le Bern­abeu au milieu des attaques médi­a­tiques con­tin­ues con­tre lui.

Bale cherchera un nou­veau club cet été — mais pour­rait rac­crocher ses cram­pons après la Coupe du monde au Qatar.

Cepen­dant, cela n’a pas dis­suadé les géants de la Serie A, selon le jour­nal­iste Rudy Galetti.

Il pré­cise que le directeur sportif milanais Pao­lo Mal­di­ni est en pour­par­lers avec les représen­tants de l’at­taquant gallois.

Et ces dis­cus­sions visaient à décou­vrir quelles seraient les con­di­tions de Bale et ses inten­tions pour l’avenir.

Le club natal de Cardiff a été lié à un coup auda­cieux pour la star du Pays de Galles.

Les anciens employeurs de Tot­ten­ham, chez qui il a passé la sai­son dernière en prêt, seraient égale­ment intéressés à le ramener.

Bale n’a joué que cinq fois pour le Real Madrid cette sai­son et a trou­vé le chemin des filets une fois.

Mais cela ne l’a pas empêché de mar­quer deux fois pour son pays la semaine dernière con­tre l’Autriche pour ren­voy­er le Pays de Galles au bord de la qual­i­fi­ca­tion pour la Coupe du monde.

Cela a con­duit à encore plus de cri­tiques car il a été cri­tiqué par les médias espag­nols DEUX FOIS en 24 heures alors qu’ils le qual­i­fi­aient de “par­a­site”.

Il a riposté en lançant un puis­sant aver­tisse­ment selon lequel les attaques « malveil­lantes » peu­vent nuire à la san­té men­tale des ath­lètes et les « envoy­er par-dessus bord ».

Les prob­lèmes de blessure de Bale ont été bien doc­u­men­tés, mais il sera un point focal pour le Pays de Galles s’ils s’as­surent une place au Qatar en novembre.

Mais la com­péti­tion du Moyen-Ori­ent pour­rait être le chant du cygne de Bale à moins que la per­spec­tive d’un trans­fert à Milan ne se révèle trop forte.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*