SPORT: L’Arabie saoudite accueillera le Grand Prix de F1 malgré une attaque rebelle.

Le Grand Prix de For­mule 1 d’Ara­bie saou­dite se pour­suiv­ra comme prévu dimanche mal­gré une attaque des révo­lu­tion­naires houthis au Yémen con­tre une instal­la­tion pétrolière qui a déclenché un énorme incendie vis­i­ble depuis le cir­cuit routi­er de Djeddah.

Les flammes ont rav­agé la raf­finer­ie de pét­role d’Aram­co ven­dre­di et les con­cur­rents prêts à par­ticiper à la course ont en effet sen­ti l’in­cendie lors de la séance d’es­sais d’ou­ver­ture.
“La For­mule 1 et la FIA (Fédéra­tion Inter­na­tionale de l’Au­to­mo­bile) peu­vent con­firmer qu’à la suite de con­ver­sa­tions avec tous les équipages et pilotes, le Grand Prix d’Ara­bie Saou­dite de For­mule 1 FIA 2022 se pour­suiv­ra comme prévu”, a déclaré same­di l’or­gan­isme de course dans un communiqué.

“Il y a eu de larges dis­cus­sions entre toutes les par­ties prenantes, les autorités gou­verne­men­tales saou­di­ennes et les agences de sécu­rité qui ont don­né des assur­ances com­plètes et détail­lées que l’événe­ment est sécurisé.“
les con­cur­rents ont tenu près de qua­tre heures de réu­nions avec les chefs d’équipe et le PDG de F1 Ste­fano Domeni­cali et le directeur général Ross Brawn jusqu’aux pre­mières heures de same­di sur l’op­por­tu­nité de pour­suiv­re la course.

« Prêts et com­plète­ment con­cen­trés pour les qual­ifs de demain ! Le pilote mex­i­cain Ser­gio Perez de Red Bull a tweeté après les longues réu­nions.
Domeni­cali avait précédem­ment affir­mé que le week-end se pour­suiv­rait comme prévu.

“La For­mule 1 a été en con­tact étroit avec les autorités com­pé­tentes suite à la sit­u­a­tion qui s’est pro­duite”, a déclaré un porte-parole de la F1 après la deux­ième séance d’es­sais ven­dre­di soir. « Les autorités ont attesté que l’événe­ment peut se pour­suiv­re comme prévu.

Domeni­cali et Mohammed Ben Sulayem, le prési­dent récem­ment élu de l’in­stance dirigeante du sport, la Fédéra­tion inter­na­tionale de l’au­to­mo­bile (FIA), ont ren­con­tré des pilotes et des chefs d’équipe pour ten­ter de les ras­sur­er.
“Nous sommes alors entrés dans une assur­ance totale sur la sûreté et la sécu­rité, pour le pays et pour les familles”, a déclaré Domeni­cali.
Le cham­pi­on du monde Max Ver­stap­pen a été l’un des pre­miers pilotes à ressen­tir le drame qui se déroulait alors qu’il guidait son équipage Red Bull lors de la pre­mière séance d’essais.

« Je sens le brûlé – est-ce ma machine ? a déclaré le Néer­landais sur la radio de son équipage.
L’at­taque de ven­dre­di fai­sait par­tie d’une vague d’a­gres­sions avant le sep­tième anniver­saire de l’in­ter­ven­tion d’une coali­tion dirigée par l’Ara­bie saou­dite con­tre les Houthis au Yémen, un pays aux pris­es avec ce qui a été décrit comme la pire extrémité phil­an­thropique du monde.

La coali­tion com­bat­tant les révo­lu­tion­naires alignés sur l’I­ran a véri­fié l’at­taque de l’u­sine pétrolière de Djed­dah.
“Ils essaient d’avoir un impact sur le cen­tre capricieux de la fru­gal­ité mon­di­ale”, a déclaré la coali­tion dans un com­mu­niqué. « Ces attaques n’ont aucun impact sur la vie à Djeddah.

Aupar­a­vant, same­di, la coali­tion avait déclaré avoir mené des attaques de repré­sailles con­tre la cap­i­tale du Yémen, Sanaa, et la méga­pole por­tu­aire de Hodei­dah.
Pen­dant ce temps, sur la piste de course, Charles Leclerc a dépassé les derniers temps d’es­sais de Fer­rari devant Verstappen.

Le pilote moné­gasque de 24 ans et leader en début de sai­son du titre embry­on­naire a signé une étape stylée en une minute et 30.074 pour devancer le Néer­landais de près de deux dix­ièmes.
Car­los Sainz a ter­miné troisième dans la Fer­rari alter­na­tive et Ser­gio Perez qua­trième, avec un Lewis Hamil­ton déter­miné cinquième devant son nou­veau coéquip­i­er Mer­cedes George Rus­sell après une journée de heurts et de glis­sades sur le cir­cuit à grande vitesse.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*