SPORT: Mike Tyson vend des produits alimentaires au cannabis en forme d’oreille en référence à la morsure d’Evander Holyfield.

MIKE TYSON vend des pro­duits comestibles au cannabis en forme d’or­eille avec un morceau man­quant — faisant référence à sa tris­te­ment célèbre mor­sure sur Evan­der Holyfield.

L’icône de la boxe poids lourd vend des pro­duits à base de cannabis depuis 2016 via son label Tyson Holistic.

Et son dernier lance­ment est “Mike Bites” — des pro­duits comestibles en forme d’or­eille — mais il manque surtout un morceau.

C’est un clin d’œil hila­rant à l’i­nou­bli­able match revanche de Tyson en 1997 avec Holy­field qui s’est ter­miné en disgrâce.

Tyson pos­sède une immense ferme de mau­vais­es herbes en Cal­i­fornie qui rap­porterait env­i­ron 650 000 dol­lar par mois.

Iron Mike prof­ite de la légal­i­sa­tion de la mar­i­jua­na à des fins récréa­tives par l’É­tat et Tyson Ranch dis­pose de 20 acres pour les maîtres cul­ti­va­teurs de mau­vais­es herbes.

Les sachets de bon­bons infusés au cannabis font par­tie de sa nou­velle gamme de pro­duits à base d’herbe — et remon­tent à juin 1997 lorsqu’il a mor­du un morceau de l’or­eille de Holyfield.

Iron Mike avait été bat­tu l’an­née précé­dente au tour 11 — ce qui à l’époque était con­sid­éré comme un choc.

Mais le boule­verse­ment se perd dans la mémoire grâce à ce qui s’est passé huit mois plus tard.

Tyson, de plus en plus frus­tré par ce qu’il pré­tendait être des coups de tête et une boxe supérieure de Holy­field, au troisième tour a mor­du son rival.

Cela a causé des rav­ages sur le ring, le plus jeune cham­pi­on poids lourd de tous les temps étant dis­qual­i­fié, provo­quant une émeute entre les camps opposés.

Tyson a été sus­pendu pen­dant 15 mois, con­damné à une amende de 3 mil­lions de dol­lars et déshon­oré par le pub­lic de la boxe.

Au cours des dernières années, il a noué une ami­tié improb­a­ble avec Holy­field et le cou­ple a même joué dans une pub­lic­ité Foot Lock­er en 2013.

Ils se sont étreints dans la pub­lic­ité et Tyson a bizarrement ren­du à son ancien adver­saire un morceau de son oreille.

Néan­moins, après qu’­Iron Mike, 55 ans, et Holy­field, 59 ans, aient tous deux fait des retours dou­teux l’an­née dernière, ils étaient en pour­par­lers pour une trilo­gie méga-argent.

Heureuse­ment pour les deux — main­tenant avec un âge com­biné de 114 ans — les négo­ci­a­tions ont échoué et aucun des deux n’a par­lé sérieuse­ment de boxe depuis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*