Football: Nasser Al Khater L’organisateur du mondial 2022 est prêt à accueillir les homosexuels au Qatar.

décembre 2, 2021, 6:48 pm

Après que Josh Cav­al­lo, qui est devenu le seul foot­balleur pro­fes­sion­nel de haut niveau ouverte­ment homo­sex­uel au monde lors de sa sor­tie le mois dernier, ait exprimé des inquié­tudes en matière de sécu­rité con­cer­nant sa par­tic­i­pa­tion à la Coupe du Monde de la FIFA l’an­née prochaine au Qatar, le chef du tournoi a assuré que le joueur d’Adélaïde serait accueil­li dans le pays.

Illé­gale au Qatar, l’ho­mo­sex­u­al­ité est puniss­able allant de la fla­gel­la­tion à l’emprisonnement et même à l’exé­cu­tion. L’or­gan­isa­teur du tournoi, Nass­er Al Khater, a cepen­dant déclaré que le Qatar était comme n’im­porte quelle autre société dans le monde et a assuré que “per­son­ne ne se sen­tait men­acé ici”.

S’adres­sant à CNN, Al Khater a déclaré: “Nous l’ac­cueil­lons ici dans l’É­tat du Qatar, nous l’ac­cueil­lons pour qu’il vienne le voir, même avant la Coupe du monde. Per­son­ne ne se sent men­acé ici, per­son­ne ne se sent en dan­ger ici.
«Je pense, mal­heureuse­ment, qu’il a peut-être cette per­cep­tion à cause de la lec­ture de beau­coup de ces accu­sa­tions ou de la lec­ture de beau­coup de ces reportages qui jet­tent un éclairage négatif. Le Qatar est comme n’im­porte quelle autre société dans ce monde. Tout le monde est le bien­venu.

Al Khater a insisté sur le fait qu’il n’y avait rien d’autre à s’in­quiéter que la démon­stra­tion publique d’af­fec­tion. « Écoutez, les démon­stra­tions d’af­fec­tion en pub­lic sont mal vues, et cela va à tous les niveaux – à tous les niveaux. Le Qatar est un pays mod­este. C’est tout ce qu’il faut respecter. A part ça, cha­cun est libre de vivre sa vie.
« Ils [les homo­sex­uels] vien­dront au Qatar en tant que fans d’un tournoi de foot­ball. Ils peu­vent faire tout ce que ferait n’im­porte quel autre être humain. Ce que je dis, c’est que le Qatar, du point de vue de l’af­fichage pub­lic de l’af­fec­tion, est con­ser­va­teur. »
Al Khater a accep­té que la Coupe du monde puisse être util­isée comme plate-forme pour pro­test­er con­tre le Qatar, mais a déclaré que ce n’é­tait pas une préoc­cu­pa­tion pour l’or­gan­isa­teur
« Tous les scé­nar­ios sont ouverts et tous les scé­nar­ios sont sur la table », a‑t-il déclaré. « Sommes-nous inqui­ets à ce sujet ? Non, je ne dirais pas que cela nous inquiète ». 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*