TECH: La Russie bloque l’accès à Facebook sur son territoire.

Le régu­la­teur russe des com­mu­ni­ca­tions a déclaré avoir blo­qué Face­book de Meta Plat­forms Inc en réponse à ce qu’il a qual­i­fié de restric­tions d’ac­cès aux médias russ­es sur sa plate-forme, plus d’une semaine après que Moscou a envahi son voisin l’Ukraine.

Le régu­la­teur, Roskom­nad­zor, a déclaré ven­dre­di qu’il y avait eu 26 cas de dis­crim­i­na­tion con­tre les médias russ­es par Face­book depuis octo­bre 2020, avec un accès lim­ité aux chaînes soutenues par l’É­tat comme RT et l’a­gence de presse RIA.

La société a déclaré cette semaine qu’elle avait restreint l’ac­cès à RT et Spout­nik dans toute l’U­nion européenne et qu’elle rétrogradait à l’échelle mon­di­ale le con­tenu des pages Face­book et des comptes Insta­gram des points de vente con­trôlés par l’É­tat russe, ain­si que les pub­li­ca­tions con­tenant des liens vers ces points de vente sur Facebook.

La semaine dernière, Moscou a déclaré qu’il lim­i­tait par­tielle­ment l’ac­cès à Face­book, une déci­sion qui, selon la société, est inter­v­enue après avoir refusé une demande du gou­verne­ment d’ar­rêter la véri­fi­ca­tion indépen­dante des faits de plusieurs médias d’É­tat russes.

Pen­dant ce temps, l’a­gence de presse Tass a rap­porté ven­dre­di que la Russie avait restreint l’ac­cès à Twit­ter. L’a­gence de presse Inter­fax a déclaré plus tôt que le ser­vice avait été bloqué.

Twit­ter Inc n’a pas immé­di­ate­ment répon­du à une demande de commentaire.

Le respon­s­able des affaires mon­di­ales de Meta, Nick Clegg, a déclaré que la société con­tin­uerait à faire tout son pos­si­ble pour rétablir ses services.

“Bien­tôt, des mil­lions de Russ­es ordi­naires se retrou­veront coupés d’in­for­ma­tions fiables, privés de leurs moyens quo­ti­di­ens de se con­necter avec leur famille et leurs amis et empêchés de s’ex­primer”, a‑t-il déclaré dans un com­mu­niqué pub­lié sur Twitter.

Les grandes entre­pris­es de tech­nolo­gie et de médias soci­aux ont subi des pres­sions pour répon­dre à l’in­va­sion de l’Ukraine par la Russie jeu­di dernier, qui a con­duit à des sanc­tions économiques con­tre Moscou par les gou­verne­ments du monde entier. La Russie appelle ses actions en Ukraine une « opéra­tion spéciale ».

Roskom­nad­zor a déclaré que Meta avait restreint l’ac­cès aux comptes des médias soutenus par l’É­tat ces derniers jours, citant RT, Sput­nik, l’a­gence de presse RIA, Zvez­da TV du min­istère de la Défense et les sites Web gazeta.ru et lenta.ru.

Il a déclaré que ces restric­tions vio­laient les principes clés de la lib­erté d’in­for­ma­tion et de l’ac­cès sans entrave des inter­nautes russ­es aux médias russes.

Un jour­nal­iste de l’a­gence de presse AFP à Moscou a con­fir­mé que Face­book ne fonc­tion­nait pas, mais qu’In­sta­gram, pro­priété de Face­book, était tou­jours accessible.

Cette déci­sion inter­vient au milieu d’une répres­sion gou­verne­men­tale sans précé­dent con­tre les médias indépen­dants et les mil­i­tants depuis le début de l’in­va­sion russe.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*