TECH: La Russie interdit Instagram et bloque ainsi l’accès à 80 millions d’utilisateurs.

L’in­ter­dic­tion promise par la Russie d’In­sta­gram est entrée en vigueur aujour­d’hui, la plate-forme de médias soci­aux étant inac­ces­si­ble pour la grande majorité de la pop­u­la­tion du pays, selon le ser­vice de sur­veil­lance Inter­net GlobalCheck.

L’ Etat russe a annon­cé son inten­tion d’in­ter­dire Insta­gram la semaine dernière, en réponse à la déci­sion de la société mère Meta d’au­toris­er les util­isa­teurs de Face­book et d’In­sta­gram dans cer­tains pays à appel­er à la vio­lence con­tre les sol­dats russ­es à la suite de l’in­va­sion de l’Ukraine par le pays. La Russie a régulière­ment restreint l’ac­cès aux plate­formes en ligne dans le but de con­trôler le flux d’in­for­ma­tions sur la guerre et a déjà inter­dit Face­book et Twitter.

En semaine, le chef d’In­sta­gram, Adam Mosseri, a déclaré dans un tweet que “cette déci­sion coupera 80 mil­lions de per­son­nes en Russie les unes des autres, et du reste du monde, car env­i­ron 80% des per­son­nes en Russie suiv­ent un compte Insta­gram en dehors de leur pays. C’est faux.”

Insta­gram sera blo­qué dès ce lun­di en Russie. Une déci­sion qui coupera 80 mil­lions de per­son­nes en Russie les unes des autres et du reste du monde, car 80 % des Russ­es suiv­ent un compte Insta­gram en dehors de leur pays.

Durant le week-end, des influ­enceurs russ­es sur Insta­gram ont pub­lié des mes­sages d’adieu à leurs abon­nés, les encour­ageant à les suiv­re sur d’autres plate­formes ou à télécharg­er un logi­ciel VPN pour con­tourn­er l’in­ter­dic­tion de l’État.

Le Wash­ing­ton Post rap­porte qu’une influ­enceuse russe de la mode, Kari­na Nigay, a déploré l’in­ter­dic­tion dans une vidéo en direct. “C’est mon tra­vail”, a déclaré Nigay. “Imag­inez que vous venez d’être com­plète­ment licen­cié du tra­vail et que vous ne recevez aucun revenu, mais en même temps vous avez des dépens­es pour votre famille, pour votre équipe si vous avez des sub­or­don­nés, et puis tout d’un coup vous n’avez plus rien à payez votre équipe.

Nigay a sug­géré plus tard que l’in­ter­dic­tion pour­rait en fait s’avér­er béné­fique pour les mar­ques de mode russ­es. Elle a égale­ment répon­du aux com­men­ta­teurs de sa vidéo qui com­para­ient défa­vor­able­ment ses plaintes au sort des Ukrainiens en dis­ant: “Écoutez, à ceux qui écrivent toutes sortes de saletés, toutes ces his­toires de pro­pa­gande, je m’en fous absolument.”

Insta­gram a égale­ment fourni une plate-forme per­me­t­tant aux Russ­es de s’ex­primer con­tre la guerre, y com­pris les rich­es oli­gar­ques et leurs familles. Sofia Abramovich, fille du mil­liar­daire Roman Abramovich, a partagé un mes­sage anti-Pou­tine sur Insta­gram avant de le sup­primer, tan­dis que le riche ban­quier russe Oleg Tin­kov a déclaré que la guerre était « impens­able et inacceptable ».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*