TECH: Samsung arrête les expéditions de produits vers la Russie.

Sam­sung a cessé d’ex­pédi­er ses pro­duits en Russie après l’in­va­sion de l’Ukraine par le pays, a déclaré la société à Bloomberg News. Le géant de la tech­nolo­gie a déclaré qu’il sur­veil­lait la “sit­u­a­tion com­plexe” et qu’il fai­sait don de 6 mil­lions de dol­lars, dont 1 mil­lion de dol­lars d’élec­tron­ique grand pub­lic, aux efforts human­i­taires en Ukraine. Selon la pub­li­ca­tion, la sus­pen­sion des expédi­tions con­cerne tous les pro­duits Sam­sung, y com­pris ses smart­phones, puces et autres appareils élec­tron­iques grand public.

En arrê­tant toutes les expor­ta­tions de ses pro­duits vers la Russie, Sam­sung a rejoint la liste crois­sante des entre­pris­es qui avaient sus­pendu les ventes de pro­duits et ser­vices dans le pays. Apple a inter­rompu toutes les ventes de pro­duits en réponse à l’in­va­sion et après avoir reçu une demande du vice-Pre­mier min­istre ukrainien Mykhai­lo Fedorov.

La société a égale­ment lim­ité Apple Pay, retiré les appli­ca­tions des médias russ­es soutenus par l’É­tat de son mag­a­sin et dés­ac­tivé les don­nées de traf­ic pour Maps en Ukraine afin d’éviter de met­tre les rési­dents en dan­ger. Microsoft a égale­ment sus­pendu toutes les nou­velles ventes de pro­duits et ser­vices en Russie.

Le géant coréen de la tech­nolo­gie est la pre­mière mar­que de smart­phones du pays et détient une part de marché de 30%, selon les don­nées de Coun­ter­point Research. C’est bien plus que la part de marché de 13 % d’Ap­ple au qua­trième trimestre 2021. En out­re, Sam­sung pos­sède une usine de télévi­sion en Russie, bien qu’il ne soit pas clair s’il a égale­ment arrêté la pro­duc­tion dans l’usine.

Sa déci­sion d’ar­rêter les expédi­tions vers la Russie inter­vient après que Fedorov a envoyé à Jong Hee Han, le PDG de la divi­sion SET de Sam­sung, une let­tre sim­i­laire à celle qu’il a envoyée à Tim Cook. Il y demandait au géant coréen de la tech­nolo­gie de cess­er d’ap­pro­vi­sion­ner le pays en pro­duits, ain­si que de blo­quer Sam­sung Pay, Sam­sung Galaxy Store et Sam­sung Shop.

Comme le note Bloomberg, les smart­phones sud-coréens étaient une exemp­tion aux inter­dic­tions d’ex­por­ta­tion récem­ment imposées par le gou­verne­ment améri­cain. Mais même si Sam­sung voulait con­tin­uer à expédi­er des pro­duits en Russie, il aurait de toute façon du mal à envoy­er des pro­duits dans le pays en rai­son de l’ar­rêt des activ­ités des com­pag­nies aéri­ennes et des ser­vices d’ex­pédi­tion dans la région.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*