Google dévoile une nouvelle “phrase secrète” qui déverrouille une fonction cachée lorsqu’elle est saisie

Google a annon­cé un nou­v­el œuf de Pâques qui peut être déver­rouil­lé à l’aide d’une phrase spéciale.

Il suf­fit de cli­quer sur le nom de code cor­rect pour déblo­quer des fonc­tions astu­cieuses qui ravi­ront les ama­teurs de télévision.

Il vous suf­fit de rechercher The Man­dalo­ri­an sur Google.

Si vous regardez en bas à droite de l’écran, vous ver­rez Grogg (alias Baby Yoda).

Il fonc­tionne sur mobile (y com­pris iPhone et Android) et sur ordinateur.

Allez‑y, tapez et cliquez sur Baby Yoda et amusez-vous.

Grogg utilis­era la Force pour com­mencer à démolir et à détru­ire la page de résul­tats de recherche de Google.

Dans ce cas, la force est man­i­feste­ment très puissante.

On ne sait pas encore com­bi­en de temps cet œuf de Pâques dur­era, alors don­nez-lui une chance tant qu’il est disponible.

Google a ajouté cette nou­velle fonc­tion­nal­ité en l’hon­neur de la récente pre­mière de la troisième sai­son de The Mandalorian.

La série à suc­cès de Dis­ney+ revient le 1er mars avec l’épisode 17 : The Apostate.

Le deux­ième épisode de la nou­velle sai­son sera dif­fusé le 8 mars.

Pedro Pas­cal, favori de HBO, est de retour dans le rôle du Man­dalo­rien, aux côtés du sym­pa­thique et puis­sant Grog.

Google célèbre régulière­ment des moments cul­turels impor­tants par des “East­er eggs” (œufs de Pâques) amusants.

En début d’an­née, nous avons ajouté un East­er egg sim­i­laire pour les fans de The Last of Us de HBO.

Essayez de rechercher “The Last of Us” dans votre moteur de recherche.

Vous ver­rez une petite icône de champignon rouge en bas de la page.

Appuyez dessus et des champignons effrayants s’af­ficheront à l’écran.

Si vous con­tin­uez à appuy­er, l’écran se rem­pli­ra de plus en plus de champignons.

Il s’ag­it en fait de Cordy­ceps, un champignon du monde réel qui a été adap­té à la fran­chise The Last of Us.

1 Trackback / Pingback

  1. Google espionné incognito ? Chut, on vous surveille quand même ! - scandalsmag

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*