Une jeune irakienne de 16 ans “étranglée et violée sous les yeux de sa mère sur un bateau de migrants en train de couler”

Une jeune irakienne de 16 ans "étranglée et violée sous les yeux de sa mère sur un bateau de migrants en train de couler"
Please fol­low and like us:
Pin Share

Une jeune iraki­enne de 16 ans a été étran­glée et vio­lée sous les yeux de sa mère sur un bateau de migrants en train de couler” lors d’un drame qui a fait des dizaines de morts au large de l’Italie

Un homme irakien qui a survécu au naufrage a été arrêté pour le meurtre de la jeune fille.

Selon les sur­vivants, l’homme a com­mis cet acte odieux après avoir vu sa femme et sa fille se noy­er, “évac­uant sa colère” sur l’ado­les­cente sans défense.

La jeune fille a été vio­lée et étouf­fée devant sa mère désem­parée par cet homme de 27 ans alors que le bateau à voile som­brait, rap­porte l’a­gence de presse ital­i­enne AGI citant une enquête de la police.

Seules douze per­son­nes ont été sec­ou­rues du navire, que les autorités esti­ment avoir trans­porté env­i­ron 70 per­son­nes, dont plus de deux douzaines d’en­fants. L’un des rescapés est décédé par la suite et plus de la moitié des corps ont été récupérés.

Les sur­vivants ont racon­té leur périple périlleux, indi­quant qu’ils voy­ageaient sans gilets de sauve­tage et que cer­tains bateaux n’avaient pas stop­né pour les aider.

Le moteur du bateau aurait explosé, le lais­sant à la dérive, des images mon­trant qu’il a coulé jusqu’à ce que seul son mât soit encore visible.

Les sur­vivants ont été amenés au port de Roc­cel­la Ion­i­ca après l’épreuve, qui s’est déroulée dans la nuit du 16 au 17 juin. Une femme rescapée est par la suite décédée.

Trente-cinq autres corps ont ensuite été repêchés dans les eaux, por­tant le bilan offi­ciel des vic­times à 36 morts, dont 15 enfants.

Selon l’a­gence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l’Or­gan­i­sa­tion inter­na­tionale pour les migra­tions (OIM) et le Fonds des Nations unies pour l’en­fance (Unicef), les migrants prove­naient d’I­ran, de Syrie et d’Irak.

Le bateau était par­ti de Turquie et a fait naufrage à env­i­ron 120 milles nau­tiques des côtes sud de l’Italie.

Le sur­vivant accusé de meurtre et de viol a été placé en déten­tion à Catan­zaro, la cap­i­tale de la région de Cal­abre, ont indiqué les forces de l’ordre.

Please fol­low and like us:
Pin Share

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*