Wayne Rooney, Martinez et Dyche font partie des candidats au poste de manager d’Everton (si Frank Lampard est limogé)

Wayne Rooney pour­rait se voir offrir une sec­onde chance à Ever­ton alors que l’avenir de Frank Lam­pard est en péril.

L’an­cien prodi­ge de Good­i­son fait par­tie de la liste des rem­plaçants pos­si­bles de Lam­pard établie par le man­ag­er Fahad Mosiri après l’hu­mil­i­a­tion 4–1 subie mar­di à domi­cile face à Brighton.

Les Tof­fees sont 18e au classe­ment, dans la zone de relé­ga­tion, avec 15 points, à seule­ment trois points du bas du tableau.

Rooney, qui a joué deux fois pour Ever­ton, est pressen­ti aux côtés de l’an­cien entraîneur belge Rober­to Martinez.

L’Es­pag­nol est le pre­mier de cinq man­agers à être limogé après que Mosir ait com­mencé à acheter une par­tic­i­pa­tion de 94% dans le club en 2016.

Sean Dyche, qui est au chô­mage depuis son licen­ciement de Burn­ley il y a neuf mois, et l’at­taquant du Celtic Ange Postecoglu ont été men­tion­nés comme autres options.

Mais Rooney, désor­mais man­ag­er de DC Unit­ed, sait que Mosiri et le prési­dent Bill Ken­wright sont des per­son­nes qui peu­vent aider à motiv­er les fans dés­abusés par le club.

Rooney aurait dis­cuté avec Ken Wright il y a 12 mois, lorsqu’il a ten­té d’empêcher Der­by d’être relégué en Pre­mier League.

Lam­pard se bat pour défendre son poste après le débrayage mas­sif des sup­port­ers des Tof­fees lors de leur défaite con­tre Brighton.

Il restera en poste pour le match du troisième tour de la FA Cup de ven­dre­di con­tre Man­ches­ter United.

Mais la pres­sion est grande, et si vous faites une grosse erreur, vous pou­vez en pay­er le prix fort.

Ever­ton est de nou­veau en dif­fi­culté après qu’As­ton Vil­la a refusé de sign­er l’at­taquant Dan­ny Ings en prêt.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*